Maghreb
URL courte
9474
S'abonner

Des produits interdits d’importation, en importantes quantités, ont été saisis à l’aéroport international d’Alger, informe la presse algérienne. Parmi les marchandises confisquées figuraient des portables, des caméras de surveillance et du tabac.

«Un gros scandale» a secoué l’aéroport d’Alger-Houari-Boumédiène où une grande saisie d’objets interdits d’importation a été réalisée suite à une «fausse déclaration de marchandises», indique El Watan se référant à des sources renseignées. Les faits se sont produits le 18 décembre.

«D’importantes quantités de produits interdits ou soumis à autorisation d’importation ont été saisies par la police dans l’enceinte de l’aéroport international Houari-Boumediène», précise le journal.

La police a détecté deux camions chargés de 14.000 téléphones portables haut de gamme, 4.000 caméras de surveillance, 50.000 flash disks, ainsi que la bagatelle de quatre quintaux de tabac pour chicha d’un montant de quelque 400 milliards de centimes.

Six personnes au total ont été interpellées dans le cadre de l’enquête préliminaire, dont l’importateur. Trois douaniers et deux déclarants en douane ont été placés en garde à vue, a ajouté El Watan.

Lire aussi:

Space X, pétrole, G7: de quoi se sont entretenus au téléphone Poutine et Trump
Un drone filme une foule détruire une colonne entière de voitures de police à Philadelphie – vidéo
La taxe qui avait provoqué le mouvement des Gilets jaunes remise sur la table par un conseiller de Macron
Tags:
importations, saisie, aéroport, Alger
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook