Maghreb
URL courte
62315
S'abonner

Ils sont de plus en plus nombreux à choisir le Maroc pour y poursuivre leurs études supérieures, notamment dans les établissements du secteur privé qui comptent actuellement jusqu’à 40% de Subsahariens parmi leurs étudiants, a constaté le magazine marocain Challenge.

Le nombre d’étudiants étrangers dans les différentes écoles supérieures du Maroc est désormais de plus de 20.500, dont la grande majorité, soit plus de 85%, vient des pays d’Afrique subsaharienne, a indiqué le magazine Challenge. Plus de 12.000 sont inscrits dans le système public et ce sont essentiellement les filières scientifiques et techniques, y compris le secteur de la santé, qui arrivent en tête avec près de 8.500 inscriptions.

La plupart des étudiants viennent du Gabon, qui a presque doublé ses flux vers le Maroc les deux dernières années, de la Côte d’Ivoire et du Sénégal.

Les établissements privés ont la cote

Le phénomène prend de l’ampleur même si, à l’origine, il s’était surtout développé grâce à des accords bilatéraux entre le Maroc et ses voisins africains dont les étudiants se voyaient accorder des bourses, a poursuivi l’hebdomadaire économique marocain.

L’arrivée d’étudiants étrangers au Maroc semble s’accélérer ces dernières années et un nombre toujours plus important de jeunes subsahariens se dirige vers des établissements privés. Ainsi, certaines écoles supérieures privées marocaines comptent jusqu’à 40% d’étrangers parmi leurs étudiants.

Lire aussi:

Au moins 25 morts dans le crash d’un avion de transport militaire An-26 en Ukraine - images
«Le confinement a tué mon père», déclare Elie Semoun en colère
Des scientifiques désignent les «responsables» de la propagation de la pandémie de Covid-19
Attaque à l'arme blanche près des anciens locaux de Charlie Hebdo: deux blessés, le suspect principal arrêté
Tags:
étrangers, études, Maroc
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook