Maghreb
URL courte
161421
S'abonner

Face à la hausse du prix du blé tendre et à la diminution des stocks sur le marché international, le Maroc a décidé de suspendre ses droits de douane sur cette céréale jusqu’à la fin avril.

Le Conseil du gouvernement marocain, avec le décret n°2.19.1065, va suspendre ses droits de douane de 35% sur le blé tendre pour assurer un approvisionnement régulier et des prix stables sur le marché national, a indiqué l’agence Reuters. Le décret sera appliqué du 2 janvier au 30 avril 2020.

En fin d’année, le prix du blé a augmenté et ses stocks ont diminué sur le marché international, ce qui a poussé le royaume chérifien à prendre cette décision. En 2019, le pays a déploré de mauvaises récoltes en raison des faibles précipitations: 5,2 millions de tonnes de blé, dont 2,68 millions de blé tendre, soit une diminution de 49% par rapport à l’année précédente.

Selon les estimations des exportateurs de blé français, le Maroc aura besoin d’importer 3,8 millions de tonnes de blé tendre pour la saison 2019/2020. Le gouvernement prévoit de dépenser 14,6 milliards de dirhams (1,3 milliard d’euros) en subvention des prix du blé, du sucre et du gaz à usage domestique en 2020.

Lire aussi:

Sans précédent: la France recense plus de 13.000 nouveaux cas de Covid-19 en 24h
Ces 11 pays qui n’ont toujours pas de cas déclarés de coronavirus depuis le début de la pandémie
L’Allemagne installera des soldats en France, Paris parle de «révolution»
Un gang de voleurs de 4x4 démantelé à Paris, il envoyait ses larcins en Afrique
Tags:
exportations, récolte, céréales, économie, importations, blé, Maroc
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook