Maghreb
URL courte
1107
S'abonner

Pour exiger la libération de son ami, un homme sous l’emprise de la drogue n’a pas hésité à attaquer à l’arme blanche un poste de gendarmerie dans le nord-ouest du Maroc. Il a été interpellé avec une autre personne après avoir détérioré des équipements. Aucune victime n’est à déplorer.

Un homme sous l’emprise de la drogue s’est introduit dimanche 6 janvier dans un poste de la gendarmerie royale à Mohammedia, dans le nord-ouest du Maroc, muni d’une arme blanche, et s’en est pris aux fonctionnaires, rapporte le quotidien arabophone Assabah dans son édition du 7 janvier.

Le média précise que l’assaillant était en possession d’une «arme blanche de grande taille». Furieux en raison de l’arrestation de son ami plus tôt dans la journée, il n’a pas hésité à proférer des injures et des menaces de mort à l’encontre des gendarmes et à vandaliser certains de leurs équipements pour exiger sa libération immédiate.

Les fonctionnaires, qui ont eu du mal à le maîtriser, ont dû brandir leur arme de service. Le mis en cause a été enfin interpellé ainsi qu’une autre de ses connaissances qui l’attendait dehors sur une moto.

Assabah indique qu’une enquête a été ouverte pour faire toute la lumière sur les tenants et les aboutissants de cette affaire.

Lire aussi:

«C'est de la…»: le chef sortant du Pentagone se lâche en parlant du chasseur F-35
Covid-19: bientôt la fin des aides? «Une pulvérisation de l’économie française»
La Commission européenne réagit à l’achat du Spoutnik V par la Hongrie
Michel Onfray attaque Macron: «On ne peut pas gouverner la France quand on méprise les Français» - vidéo
Tags:
arme blanche, attaque, gendarmes, Maroc
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook