Maghreb
URL courte
0107
S'abonner

Pour exiger la libération de son ami, un homme sous l’emprise de la drogue n’a pas hésité à attaquer à l’arme blanche un poste de gendarmerie dans le nord-ouest du Maroc. Il a été interpellé avec une autre personne après avoir détérioré des équipements. Aucune victime n’est à déplorer.

Un homme sous l’emprise de la drogue s’est introduit dimanche 6 janvier dans un poste de la gendarmerie royale à Mohammedia, dans le nord-ouest du Maroc, muni d’une arme blanche, et s’en est pris aux fonctionnaires, rapporte le quotidien arabophone Assabah dans son édition du 7 janvier.

Le média précise que l’assaillant était en possession d’une «arme blanche de grande taille». Furieux en raison de l’arrestation de son ami plus tôt dans la journée, il n’a pas hésité à proférer des injures et des menaces de mort à l’encontre des gendarmes et à vandaliser certains de leurs équipements pour exiger sa libération immédiate.

Les fonctionnaires, qui ont eu du mal à le maîtriser, ont dû brandir leur arme de service. Le mis en cause a été enfin interpellé ainsi qu’une autre de ses connaissances qui l’attendait dehors sur une moto.

Assabah indique qu’une enquête a été ouverte pour faire toute la lumière sur les tenants et les aboutissants de cette affaire.

Lire aussi:

«Scandale sanitaire»? Des enfants roms contaminés au plomb dans le Val-d’Oise
«Impensable d'avancer»: la France passe l’éponge sur l’accord de libre-échange entre l’UE et l’Australie
«Le Pr Raoult est responsable de milliers de décès évitables dans les pays francophones», selon un microbiologiste belge
Macron demande pardon aux harkis, il est interrompu en plein discours - vidéo
Tags:
Maroc, gendarmes, attaque, arme blanche
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook