Maghreb
URL courte
92016
S'abonner

Objet d’une enquête pour corruption, une ancienne ministre d’Algérie aurait entrepris de fuir le pays avec son passeport personnel, d’après Ennahar.

Une ex-ministre du gouvernement de Noureddine Bedoui a tenté de fuir vers la France après avoir appris qu’elle était visée par une enquête de corruption, écrit le média arabophone Ennahar online, se référant à ses sources et précisant que la fuite en question était prévue pour le 4 janvier au soir.

Ayant remis son passeport diplomatique le jour même, la ministre -à qui il avait été interdit de quitter le territoire le 2 janvier- s’est rendue à l’aéroport international Houari Boumediene en taxi, où elle a toutefois été refoulée, est-il indiqué.

Si le média ne précise pas le nom de la fonctionnaire en question, certains médias s’interrogent déjà pour savoir s’il s’agit de Houda-Imane Feraoun, ancienne ministre de la Poste et des TIC, ou de Djamila Tamazirt, celle de l’Industrie.  

Lire aussi:

Caricatures de Mahomet: Daech «prépare des attentats en Europe à Noël», selon un ex-agent du MI6
L’hiver arrive: la France est-elle dans une situation «prérévolutionnaire»?
Macron: quand «votre famille parle l'arabe, c'est une chance pour la France»
Tags:
corruption, ministre, fuite, Algérie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook