Maghreb
URL courte
5218
S'abonner

Un père de famille marocain a été condamné à 20 ans de réclusion criminelle pour avoir assassiné le petit ami de sa fille, lequel avait refusé de rompre sa relation avec elle, a rapporté la presse locale.

Un Marocain âgé de 50 ans a été condamné à 20 ans de prison ferme par la Cour d’appel de la ville d’Al Hoceima, dans le nord-est du Maroc, pour avoir assassiné le petit ami de sa fille, rapporte la presse locale.

Ainsi, le site d’information Bladi.net indique que les faits ont eu lieu en juillet 2019, dans la ville d’Al Hoceima. Le père, alors enseignant au sein d’un établissement scolaire de la ville, s’était disputé avec le jeune homme qui avait, selon le média, refusé de rompre sa relation avec la fille de ce dernier.

Face à sa persistance, le père lui a asséné plusieurs coups de couteau au niveau du cœur et de la poitrine, en criant «soyez témoins de son insolence!», affirme Bladi.net. La victime a rendu l’âme au service de réanimation de l’hôpital d’Al Hoceima.

Poursuivi pour homicide volontaire, l’enseignant a écopé, mardi 28 janvier dernier, d’une peine de 20 ans de prison ferme, précise la même source.

Lire aussi:

Ce propriétaire d’hôtel avait loué une chambre à Xavier Dupont de Ligonnès la première nuit de sa cavale
La première adjointe à la mairie de Marseille dément avoir participé à des dîners clandestins
Des médecins avouent avoir vacciné des moins de 55 ans à l’AstraZeneca malgré une recommandation contraire
Pourquoi Véran a-t-il autorisé l’allongement du délai entre les deux doses des vaccins Moderna et Pfizer?
Tags:
peine de prison, prisonniers, prison, assassinats ciblés, meurtre, Maroc
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook