Maghreb
URL courte
Par
1230
S'abonner

Le principal accusé du viol suivi du meurtre d’une jeune fille en juin 2019 à Rabat a été condamné à la peine capitale, indique Bladi.net, précisant que ses complices ont été condamnés à cinq ans de prison ferme. Une vidéo du crime avait été diffusée sur les réseaux sociaux.

La Cour d’appel de Rabat a condamné lundi 10 février à mort le principal accusé dans le viol et le meurtre en juin 2019 de la jeune Hanane, rapporte le site d’information Bladi.net qui précise que ses sept complices ont écopé de cinq ans de prison ferme.

«Le verdict est juste pour le principal accusé, même s’il est minime pour le reste des accusés qui ont été condamnés à cinq ans», a déclaré l’avocate de la famille de la victime, Souad Batal, dans un communiqué de presse cité par le média.

La même source précise que le principal mis en cause dans cette affaire a été inculpé pour «meurtre prémédité» pour avoir utilisé différents objets, dont des bouteilles, pour violer sa victime. Les autres accusés ont été poursuivis pour n’avoir ni signalé le crime ni porté assistance à une personne en danger. Le tribunal leur a également reproché la diffusion d’images d’une personne, sans sa permission, dans l’intention de lui porter préjudice.

Une affaire médiatisée

La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) marocaine a annoncé en juillet 2019 dans un communiqué publié sur sa page Facebook être intervenue rapidement après le partage d’une vidéo sur les réseaux sociaux montrant une femme en train de subir un viol et des violences physiques, précisant que l’affaire a été traitée «par la préfecture de police de Rabat le 8 juin 2019».

«Les services de sécurité ont ouvert une enquête, et ce après avoir découvert la victime, qui apparaît sur la vidéo, dans un état grave dans une rue de l’ancienne médina de Rabat», ajoute le communiqué, précisant «que la victime est décédée le 11 juin suite à une complication de son état de santé».

La DGSN souligne que les recherches effectuées par les services de la police judiciaire ont permis d’identifier l’individu suspecté d’avoir commis ces actes criminels.

Suite à une nouvelle publication de la vidéo lundi 14 juillet 2019, le service préfectoral de la police judiciaire de la ville de Rabat a ouvert une enquête qui a conduit à l’arrestation des complices qui ont filmé et diffuser la vidéo en question.

Lire aussi:

Perdu en mer, un jeune garçon survit en se rappelant les conseils d’un documentaire
Un glacier de 500.000 mètres cubes risque de se détacher du Mont Blanc, évacuation en cours
La une du Monde sur Beyrouth avec une illustration du caricaturiste Plantu provoque un tollé
Au moins 16 fonctionnaires du port de Beyrouth, dont le directeur, en détention
Tags:
tentative de meurtre, meurtre de civils, meurtre, viol, Maroc
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook