Maghreb
URL courte
0 186
S'abonner

Anis Rahmani, le puissant patron et propriétaire d'Ennahar, le premier groupe de médias privé algérien, proche d'Abdelaziz Bouteflika, été arrêté mercredi par la gendarmerie pour «corruption», a-t-on appris jeudi de source sécuritaire.

«Il a été arrêté hier pour des faits de corruption et il est en garde à vue», a déclaré à l'AFP cette source.

Connu sous le nom d'Anis Rahmani, Mohamed Mokadem, un journaliste de 49 ans, est accusé d'«infraction à la législation de change», «chantage pour l'obtention d'avantages indus», «abus de pouvoir» et «détention de comptes bancaires à l'étranger», selon plusieurs médias privés algériens.

Le grouper Ennahar a confirmé jeudi l'arrestation de son patron dans un communiqué publié sur son site internet.

«Il a été arrêté par des agents en civil qui l'ont conduit à la brigade de gendarmerie de Bab Edjedid à Alger», a précisé le groupe, réfutant les allégations évoquées par les médias.

«Aucune accusation n'a été encore portée à l'encontre d'Anis Rahmani qui n'a pas encore comparu devant la justice», a précisé le communiqué.

La presse algérienne a fait état de plusieurs plaintes visant M. Rahmani - réputé proche de l'ancien Président Abdelaziz Bouteflika - pour diffamation.

Fin décembre, Anis Rahmani et un journaliste d'Ennahar avaient été condamnés à six mois de prison ferme pour «offense et diffamation» à l'encontre du général à la retraite Hocine Benhadid qui était à l'époque en prison.

Et lundi, un tribunal d'Alger a condamné Ennahar TV à verser une amende à l'ancien chef de la délégation olympique algérienne aux Jeux Olymiques de Rio de Janeiro en 2016, Amar Brahmia, et à sa famille, également pour «diffamation».

La chaîne d'informations Ennahar TV, née en 2012, est une chaîne d'information nationale qui diffuse en continu.

Lire aussi:

Un garçon de 12 ans laisse son chiot sur le seuil d'un refuge avec une note déchirante - photos
Ce célèbre Français a perdu près de 5 milliards de dollars en 24h à cause du coronavirus
L'ex-Président égyptien Hosni Moubarak est mort
Les photos d’un chat-garou affolent la toile - photos
Tags:
Abdelaziz Bouteflika, Algérie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook