Maghreb
URL courte
42510
S'abonner

La police de Marrakech a arrêté 10 personnes, dont un Canadien, lors de la perquisition d’un salon de massage pour des soupçons de prostitution, a rapporté le site d’information Assabah. La relaxe du ressortissant canadien, pris en flagrant délit, a provoqué une vague d’indignation dans la ville.

Suite à plusieurs plaintes en raison d’activités douteuses, la police de Marrakech, au Maroc, a perquisitionné un salon de massage dans le quartier de Guéliz, où elle a mis en évidence l’existence d’une activité prohibée de prostitution, a rapporté le site d’information arabophone marocain Assabah. Une dizaine de personnes, dont un ressortissant étranger, ont été interpelées lors de cette opération, précise la même source.

Ainsi, le média indique que les policiers ont surpris en flagrant délit un Canadien et une masseuse âgée de 21 ans en plein ébats sexuels, lors de cette perquisition. En plus de la femme de ménage, la police a arrêté d’autres femmes qui devaient recevoir des clients le même jour.

Toutes les personnes interpellées ont été placées en garde à vue, à l’exception du Canadien qui a été relaxé par le parquet général ainsi que la femme de ménage. Cette décision a provoqué l’émoi de la population locale qui n’y voit pas clairement les raisons l’ayant motivée, selon Assabah.

Par ailleurs, le site d’information affirme que le gérant du salon de massage, également arrêté, a utilisé plusieurs sites de rencontre pour proposer ses services. Il a également autorisé les jeunes filles qui travaillaient dans son salon à se trouver des clients sur les réseaux sociaux, précise la même source.

Lire aussi:

Agression de Yuriy à Paris: sa mère donne de ses nouvelles - photo
Un élu centriste de Paris explique le lynchage de Yuriy par l’impossibilité d’«aller au sport»
Une septuagénaire affirme avoir été tabassée pour avoir photographié un resto ouvert en plein couvre-feu - photo choc
Tags:
proxénétisme, prostitution, Maroc
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook