Maghreb
URL courte
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)
74128
S'abonner

Alors qu’un deuxième cas d’infection au nouveau coronavirus a été confirmé au Maroc le 5 mars, le pays estime que sans nouvelles mesures, il pourrait compter jusqu’à 10.000 contaminés.

L’épidémie due au coronavirus qui continue de se propager dans le monde inquiète grandement le Maroc.

Le chef de la direction d’épidémiologie et de lutte contre les maladies au ministère marocain de la Santé, Mohamed Lyoubi, a déclaré à la Chambre des représentants que les opérations de contrôle ne pouvaient pas «repérer toutes les personnes éventuellement touchées par le virus», indiquent les médias marocains. Et étant donné que la majorité d’entre elles ne présente aucun symptôme, seule l’analyse en laboratoire permet de trancher, a-t-il fait remarquer.

Dès la déclaration de cas d’infection au SARS-CoV-2, le Maroc a mis en place un comité national de pilotage. Selon ce dernier, le pays se trouve actuellement dans la première phase de son plan de veille et de riposte au Covid-19 qui pourrait enregistrer jusqu’à 200 cas suspects et 50 cas confirmés.

À la seconde étape, il pourrait s’agir de 2.000 cas suspects avec 500 confirmations, ce qui nécessiterait d’adopter de nouvelles mesures pour endiguer la propagation de la maladie et éviter l’étape 3, celle des 10.000 contaminés.

Mohamed Lyoubi a toutefois ajouté que le coronavirus se propageait dans le pays à un taux «faible à moyen».

Le 6 mars, le nombre d’alertes reçues par le ministère de la Santé concernant une possible infection et qui ont été prises en charge s’élevait à 101, dont 42 cas potentiels qui se sont révélés négatifs et 57 fausses alertes, a précisé pour sa part le journal électronique marocain arabophone Hespress. À l’heure actuelle, le bilan est de 50 cas suspects et de 48 autres écartés après s’être révélés négatifs.

Le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb, a affirmé pour sa part que le Maroc était «parfaitement préparé pour gérer la situation» et que son expertise dans ce domaine pourrait être «exportée à l’étranger».

Le coronavirus au Maroc

Mohamed Lyoubi et Khalid Ait Taleb ont été invités au parlement pour répondre aux questions des députés de la Commission des secteurs sociaux au sujet de l'épidémie mondiale due au coronavirus.

Le Maroc est aujourd'hui dans la première phase de son plan de veille et de riposte et passera à la deuxième si le nombre de cas suspects dépasse les 200 et celui des confirmés les 50.

Un communiqué du ministère de la Santé diffusé le 5 mars au matin a fait état d’un deuxième cas de coronavirus confirmé au Maroc. Il s'agit d'une femme récemment rentrée d'Italie, ont précisé les médias. Le premier cas avait été confirmé le 2 mars.

Dossier:
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)

Lire aussi:

Des policiers visent la foule lors d’un contrôle de masque qui dégénère à Paris - vidéo
Une rixe entre militaires et policiers se termine par deux blessés et trois gardes à vue
Assassinat du général Soleimani: Téhéran dévoile ceux qui seront ciblés par vengeance
Tags:
coronavirus SARS-CoV-2, Covid-19, Maroc
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook