Maghreb
URL courte
Par
164215
S'abonner

La police algérienne a arrêté dimanche un homme qui s’est enfui de l’hôpital de la ville de Biskra où il était en confinement sanitaire, après avoir été contrôlé positif au coronavirus, a rapporté la presse locale. Une vidéo montrant la scène de l’arrestation a été publiée sur le Net. Le même jour, l’Algérie est passée au stade 3 de l’épidémie.

L’homme atteint du coronavirus qui s’est enfui de l’hôpital de la ville de Biskra, dans le sud-est de l’Algérie, où il était en isolement sanitaire, a été arrêté dimanche 22 mars par les services de sécurité et de la protection civile, a rapporté le site d’information Tout sur l’Algérie (TSA). Une vidéo montrant le moment de l’arrestation a été partagée sur les réseaux sociaux.

La vidéo montre effectivement l’homme âgé de 32 ans encerclé par les forces de l’ordre avant l’arrivée d’une ambulance de la protection civile avec des agents à bord vêtus de tenues spéciales pour l’embarquer vers le service des urgences de l’hôpital.

Dimanche matin, le maire de la commune d’El Hadjeb avait alerté les autorités sur ce cas de fuite qui a eu lieu vendredi 20 mars.

L’Algérie relève son niveau d’alerte

Le ministre algérien de la Santé Abderrahmane Benbouzid a annoncé dimanche sur les ondes de la Radio nationale le passage de l’Algérie au niveau d’alerte 3 de l’épidémie de coronavirus. Le stade 3 atteste du fait que le nouveau coronavirus circule activement dans le pays et qu’il n’est plus question de cas isolés, mais bel et bien d’une diffusion large.

«L’Algérie est entrée en phase 3 de l’épidémie de coronavirus et par conséquent on doit se préparer au pire», a déclaré le responsable.

Dans le même sens, M.Benbouzid a relevé qu’au moins 17 wilayas (régions) sur un total de 58 du pays étaient désormais touchées par l’épidémie, soulignant que la décision de décréter un confinement général relevait des prérogatives du Président de la République.

Le dernier bilan de la maladie

Selon le nouveau bilan annoncé dimanche par le ministère de la Santé, l’Algérie compte 161 malades hospitalisés, 17 morts et 23 cas de guérison.

Par ailleurs, le ministère a ajouté que 340 personnes soupçonnées d'être porteuses du Covid-19 se trouvaient dans des hôpitaux en attendant les résultats de leurs analyses.

Tout en précisant que la moyenne d'âge des personnes décédées, toutes atteintes de maladies chroniques, était de 67 ans, le ministère a rappelé que pour éviter la contamination «il est impératif de rester à la maison et de ne sortir qu'en cas d'extrême urgence pour un seul membre de la famille».

Lire aussi:

Cinq morts, dont un enfant, et des blessés en Allemagne où une voiture a foncé sur des piétons - images
Un eurodéputé surpris dans une orgie à Bruxelles présente sa démission
Cette photo prise dans une unité Covid-19 devient virale
Ces armes russes qui font de l’Algérie une puissance militaire régionale
Tags:
confinement, état d'urgence, épidémie, pandémie, Coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS), coronavirus SARS-CoV-2, Covid-19, Abdelmadjid Tebboune, Abdelaziz Djerad, Algérie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook