Maghreb
URL courte
Par
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)
0 211
S'abonner

Alors que l’état d’urgence sanitaire est en vigueur dans le pays, deux Marocains ont appelé à des rassemblements populaires à Tanger, annonce un communiqué de la Police nationale qui précise que les intéressés ont été arrêtés.

La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) marocaine annonce dans un communiqué publié sur sa page Facebook l’arrestation dimanche 22 mars de deux personnes ayant incité les gens à se rassembler et ainsi à violer les dispositions de l’état d’urgence sanitaire imposé par les autorités du pays.

La DGSN précise que les deux mis en cause, 24 et 42 ans, ont été interpellés dans la ville de Tanger, dans le nord-ouest du pays. Ils devront répondre devant le juge pour les chefs d’inculpation «d’incitation au rassemblement et à la désobéissance, menace de la vie d’autrui et violation des mesures instaurées dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire décrété pour juguler la propagation du coronavirus», précise la même note.

L’armée engagée dans la lutte

En plus des dispositions prises dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire, le roi Mohammed VI a ordonné aux Forces armées royales (FAR) de mettre à la disposition du système de santé civile toutes les structures de la médecine militaire afin de mener à bien la mission de lutte contre l’épidémie de Covid-19, annonce un communiqué du palais royal relayé par Médias 24 qui précise que cette décision entre en vigueur ce lundi 23 mars.

Selon le dernier bilan officiel actualisé aujourd’hui par le ministère marocain de la Santé, 127 cas de contamination au coronavirus sont pris en charge dans les hôpitaux, quatre personnes sont décédées et trois ont guéri. La distribution régionale montre que plus de 60% des cas sont concentrés dans les régions Casablanca-Settat, Rabat-Salé-Kénitra et Fès-Meknès.

Dossier:
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)

Lire aussi:

Un infectiologue marocain étrille l’étude de The Lancet critiquant la chloroquine
Les aliments les plus dangereux pour le foie énumérés
Un syndicat de police s’amuse d’une intervention violente et outre les internautes – vidéo
Départ de sept nouveaux députés de LREM à l'Assemblée pour rejoindre un 10e groupe
Tags:
enceinte de confinement, confinement, état d'urgence, Coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS), coronavirus SARS-CoV-2, Covid-19, roi Mohammed VI du Maroc, Maroc
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook