Maghreb
URL courte
Par
2159
S'abonner

La diplomatie espagnole a annoncé la réorientation de ses programmes d’aides au développement pour lutter contre le coronavirus. Elle a annoncé avoir lancé des discussions au sein de l’UE pour mettre en place un plan au profit «de l’Algérie, du Maroc, de la Tunisie, du Liban et de la Palestine pour lutter contre la pandémie».

Le gouvernement espagnol va réorienter tous ses programmes internationaux d’aides au développement pour endiguer la pandémie du coronavirus, ont fait savoir le secrétaire d'État à la Coopération internationale Ángeles Moreno et la chef de la diplomatie espagnole Arancha González Laya lors d’un point presse mercredi 25 mars à Madrid. À cet effet, Mme González Laya a indiqué qu’un plan européen était en préparation pour venir en aide aux pays du Maghreb et du Sud de la Méditerranée.

«Nous sommes interdépendants»

«Cette pandémie montre à quel point nous sommes interdépendants et tout ce que nous ne faisons pas pour venir en aide aux pays qui en ont le plus besoin va à l'encontre de notre propre système de protection», a déclaré M.Moreno cité par l’agence Europa Press. «Il est dans l'intérêt de tous d'avoir une coopération solide avec les pays les plus vulnérables», a-t-il souligné, estimant que «nous ne serons pas à l'abri du coronavirus tant que tous les pays ne seront pas en sécurité».

Ainsi, le diplomate a indiqué que les programmes d’aides en question consistaient principalement à renforcer les systèmes de santé et l'accès à l'éducation et aux services publics les plus élémentaires. Il s’agit également de soutenir les systèmes socio-économiques qui se sont considérablement affaiblis avec l'épidémie, a-t-il ajouté.

Dans cette optique, le secrétaire d’État a appelé le Fonds monétaire international (FMI), la Banque mondiale et les banques régionales de développement à prêter attention aux pays les plus fragiles, ceux qui n'ont pas accès aux équipements et moyens de santé.

Un plan pour le Maghreb et le Sud de la Méditerranée

De son côté, le chef de la diplomatie espagnole a annoncé s’être entretenue avec le Commissaire européen à l’Élargissement et à la Politique européenne de voisinage, Oliver Varhelyi, ainsi qu’avec ses homologues des pays Sud de l’Europe pour tenter de lancer dans le cadre de l’Union européenne un plan d’aides aux pays maghrébins et du Sud de la Méditerranée pour qu’ils puissent faire face à la pandémie du coronavirus.

​En effet, dans un message publié sur Twitter, Mme González Laya rapporte: «Je viens de faire un tour de table avec mes homologues du Maroc, de l’Algérie, de la Tunisie, du Liban et de la Palestine sur le Covid-19 et sur la coopération pour lutter ensemble contre la pandémie».

​Les deux responsables n’ont pas indiqué quel serait le montant du plan d’aides.

Lire aussi:

La France passe la barre des 10.000 décès et enregistre 518 nouveaux cas graves de Covid-19
«C'est n'importe quoi!»: l’exécutif dément les dates du déconfinement annoncées en direct par Hanouna
«Aphrodisiaque», la viande de chien est réservée aux hommes, dans le nord du Togo
Tags:
Coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS), coronavirus SARS-CoV-2, Covid-19, Maghreb, aide sociale, Union européenne (UE)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook