Maghreb
URL courte
Par
Propagation du coronavirus - avril 2020 (210)
3164
S'abonner

La Banque d’Algérie met en place cinq mesures pour aider les entreprises publiques et privées ainsi que les particuliers fortement impactés par la crise économique, indique un communiqué de l'Association professionnelle des banques et établissements financiers dont Sputnik s’est procuré une copie.

Dans le cadre des mesures de soutien à l’économie nationale décidées par les autorités algériennes en raison de l’épidémie du nouveau coronavirus, la Banque d’Algérie passe à l’action pour aider entreprises et particuliers pendant six mois à partir du 31 mars, indique un communiqué de l'Association professionnelle des banques et établissements financiers (ABEF) dont Sputnik a eu une copie.

«Dans ce cadre, les banques et les établissement financiers examineront la situation individuelle de chaque client: particuliers, professionnels, TPE, PME/PMI, grandes entreprises, etc., et prendront les mesures appropriées», informe la note.

Ainsi, cinq mesures ont été décidées: «le report et/ou le renouvellement des échéances des crédits arrivées au 31 mars et postérieurement. La consolidation des impayés non traités à la date du 31 mars et postérieurement. La prorogation des dates limites d’utilisation des crédits et des différés de paiement. L’annulation des pénalités de retard des créances exigibles à la date du 31 mars et postérieurement. Le maintien et/ou le renouvellement des lignes de crédit d’exploitation».

Les travailleurs du privé

Le Cercle d’action et de réflexion sur l’entreprise (Care) a appelé le 7 avril dans une analyse publiée sur son site officiel les pouvoirs publics à octroyer une aide financière aux employés du secteur privé très touchés par la crise économique accentuée par les mesures de confinement.

En effet, tout en rappelant la mesure prise par le chef de l’État Abdelmadjid Tebboune en faveur des employés de la fonction et des entreprises publiques, assurant les salaires des confinés, le Care explique que, selon l’Office national des statistiques (ONS), cinq millions de travailleurs du secteur privé ont besoin d’une assistance de l’État «au cours d’une période que l’on pourrait à ce stade estimer à trois mois».

Le Care propose dans ce sens une aide financière forfaitaire mensuelle de 10.000 dinars (73 euros) durant trois mois pour cette catégorie de travailleurs, soit une enveloppe budgétaire de 150 milliards de dinars (1.089 milliard d’euros).

Une aide de l’Union européenne

Le 52 régiment de la Santé militaire à Bouira
© Photo / Sputnik via le Ministère algérien de la Défense nationale
Bien que le budget de l’État algérien ait été fortement impacté par la chute des prix du pétrole, le Président Tebboune a décidé d’une augmentation d’environ 30 millions d’euros du budget de fonctionnement du secteur de la Santé.

Enfin, à cette augmentation vient s’ajouter une aide de 75 millions d’euros octroyée par l’Union européenne au secteur de la Santé algérienne, annonce le commissaire européen à l’Élargissement et à la Politique européenne de voisinage, Oliver Varhelyi, dans un tweet.

Dossier:
Propagation du coronavirus - avril 2020 (210)

Lire aussi:

Pfizer n'est «pas certain» que son vaccin stoppe la transmission du Covid-19
L’organisateur de l’orgie gay ayant accueilli l’eurodéputé hongrois livre des détails de la soirée
Présidence de Joe Biden: «Avec la Russie, il y aura un effort d’engagement»
Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
Tags:
bilan, Coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS), coronavirus SARS-CoV-2, Covid-19, Banque d'Algérie (BA), Abdelmadjid Tebboune, Algérie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook