Maghreb
URL courte
Par
Coronavirus au Maghreb - avril (41)
6286
S'abonner

Des habitants de Casablanca ont bravé l’interdit en manifestant en plein confinement pour appeler le roi Mohammed VI à faire valoir leur droit aux aides alimentaires. Une vidéo a été diffusée sur Internet.

Exaspérés par leur exclusion du programme d’aide alimentaire décidé par le roi Mohammed VI et parrainé par les collectivités locales, des habitants de la ville de Casablanca, au Maroc, ont manifesté leur colère dans la rue, violant ainsi la mesure de confinement total décidée par les autorités dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire contre l’épidémie du Covid-19. Une vidéo de la manifestation a été diffusée sur les réseaux sociaux.

Saisie de 1174 kilogrammes de résine de cannabis à Nâama, Algérie
© Sputnik . Sputnik via le Ministère algérien de la Défense nationale
Selon le site d’information H24, les faits ont eu lieu mercredi 8 avril dans l’arrondissement de Hay Hassani à Casablanca, devant l’établissement scolaire de Sidi El Khadir. Le protestataire qui a filmé la vidéo dénoncé le «favoritisme» et les «manœuvres émanant de partis politiques qui profitent de ce contexte pour mener leurs campagnes électorales».

«C’est honteux que des politiques s’en mêlent, faisant profiter des personnes qui ne sont pas concernées par ces aides, alors que ceux qui en ont le plus besoin n’ont toujours rien perçu», dénonce-t-il, appelant le roi Mohammed VI à intervenir «pour lever cette injustice», et le ministère de l’Intérieur à ouvrir une enquête.

Les autorités locales sont intervenues quelques heures plus tard pour disperser les manifestants, précise H24.

La situation au Maroc

Dans un communiqué publié vendredi 10 avril, le ministère marocain de la Santé fait état d’une progression de la maladie dans le pays. Il indique que 1.221 cas de contamination au coronavirus sont pris en charge dans les hôpitaux. 105 personnes sont décédées et 122 ont guéri. La distribution régionale reste la même. Les régions de Casablanca-Settat, Rabat-Salé-Kénitra et Fès-Meknès concentrent plus de 60% des cas de contamination au coronavirus recensés au Maroc.

Le Maroc, à l’instar de beaucoup de pays, a généralisé le traitement du Covid-19 par l’hydroxychloroquine à tous les cas de contamination.

Dossier:
Coronavirus au Maghreb - avril (41)

Lire aussi:

Darmanin prédit des «décisions difficiles» pour lutter contre l'épidémie de Covid-19
Venue vider le logement de son père défunt, elle fait une découverte explosive
Trois scénarios à l'étude au sein de l'exécutif face à l'accélération de l'épidémie
Tags:
Coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS), coronavirus SARS-CoV-2, Covid-19, manifestation, Royal Air Maroc, Maroc
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook