Maghreb
URL courte
Par
Coronavirus au Maghreb - avril (41)
10122
S'abonner

Contrairement aux rumeurs colportées par certains médias locaux, les députés marocains ont fait don de leurs indemnités du mois de mars au Fonds de solidarité nationale contre l’épidémie du coronavirus, affirme un communiqué de la Chambre des représentants publié sur son site.

La chambre basse du Parlement marocain a réagi aux allégations rapportées par des titres de la presse nationale faisant état du refus de certains représentants de faire don d’un mois d’indemnités au Fonds spécial de solidarité créé sur ordre du roi Mohammed VI pour lutter contre l’épidémie du Covid-19, indique un communiqué publié sur le site officiel de la Chambre des représentants.

La note affirme «qu’un mois d’indemnités parlementaires a d’ores et déjà été déduit de la rémunération de tous les représentants au mois de mars dernier» , dénonçant une campagne de «propagande médiatique».

Par ailleurs, le document précise que cette «initiative se base sur la décision des deux Chambres du Parlement de contribuer aux efforts de mobilisation […] entrepris par différentes composantes du pays» pour faire face aux répercussions sur tous les plans de l’épidémie du Covid-19 dans un élan de solidarité nationale.

En conclusion, la note prévient que la Chambre des représentants n’hésitera pas à «prendre toutes les mesures contre les campagnes de distorsion de l’institution législative, de sous-estimation de son travail et de tromperie de l’opinion publique».

L’évolution de la situation au Maroc

Dans un communiqué publié ce 16 avril, le ministère marocain de la Santé fait état d’une progression de la maladie dans le pays. Il indique que 1.876 cas de contamination au coronavirus sont actuellement pris en charge dans les hôpitaux du pays. 128 personnes sont décédées et 247 ont guéri. La distribution régionale reste la même. Les régions de Casablanca-Settat, Rabat-Salé-Kénitra et Fès-Meknès concentrent plus de 60% des cas de contamination au coronavirus recensés au Maroc.

Le Maroc, à l’instar de beaucoup d’autres pays, a généralisé le traitement du Covid-19 par l’hydroxychloroquine à tous les cas de contamination.

Dossier:
Coronavirus au Maghreb - avril (41)

Lire aussi:

Après le Covid, le chaos social? Le FMI s'inquiète pour la France
Nouveau rebondissement dans l'affaire Elisa Pilarski tuée par des chiens
Sanofi a commis une «erreur de débutant» en fabriquant son vaccin: une virologue étrille le géant français
Gorbatchev reçoit un message de Biden
Tags:
Coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS), coronavirus SARS-CoV-2, Covid-19, solidarité, roi Mohammed VI du Maroc, gouvernement marocain, Royal Air Maroc, Maroc
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook