Maghreb
URL courte
Par
Coronavirus au Maghreb - avril (41)
5268
S'abonner

Le ministère marocain de l’Intérieur introduit un couvre-feu de 19h à 5h durant le ramadan, indique un communiqué officiel qui précise que toutes les «autorisations de déplacement exceptionnelles» seront suspendues, informe Le 360.

La vie nocturne ponctuée de prières dans les mosquées, de réceptions et de visites familiales caractérisant le mois sacré de ramadan, fera place cette année à une interdiction de circuler au Maroc. En effet, dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire instauré pour lutter contre l’épidémie de Covid-19, le ministère marocain de l’Intérieur annonce dans un communiqué publié jeudi 23 avril l’instauration d’un couvre-feu entre 19h et 5h durant toute la durée du mois de ramadan, rapporte le site d’information Le 360.

La note stipule qu’il «est formellement interdit aux citoyennes et citoyens de se déplacer en dehors de leurs domiciles ou de se trouver sur la voie publique pendant cette tranche horaire que ce soit à pied ou à bord de différents véhicules de transport, à l’exception des personnes travaillant ou exerçant dans les secteurs et activités vitaux et essentiels».

Par ailleurs, le ministère de l’Intérieur souligne que «lors de la période de l'interdiction du déplacement nocturne, il sera procédé à la suspension des autorisations exceptionnelles de déplacement remises par les autorités locales ainsi que les autorisations de déplacement pour le travail remises par les secteurs public et privé».

Le ramadan commencera demain, samedi 25 avril, au Maroc.

Le bilan actuel

Le gouvernement marocain a annoncé le 18 avril la prolongation des mesures de confinement jusqu’au 20 mai. Dans un communiqué publié jeudi 23 avril, le ministère de la Santé fait état d’une progression de la maladie dans le pays. Il indique que 2.956 cas de contamination au coronavirus sont actuellement soignés dans les hôpitaux du pays. 151 personnes sont décédées et 430 ont guéri.

Par ailleurs, le document relève que la distribution régionale reste la même. En effet, les régions de Casablanca-Settat, Rabat-Salé-Kénitra et Fès-Meknès concentrent plus de 60% des cas de contamination au coronavirus recensés au Maroc.

Le royaume chérifien, comme beaucoup d’autres pays, a généralisé le traitement du Covid-19 par l’hydroxychloroquine à tous les cas de contamination.

Dossier:
Coronavirus au Maghreb - avril (41)

Lire aussi:

Une syndicaliste policière s’en prend en direct au patron de BFM TV, accusant la chaîne de «mensonge»
Télétravail, une bombe à retardement pour la compétitivité économique des entreprises françaises?
Agriculteur en colère: marre des «écolo-bobos donneurs de leçons»
Tags:
couvre-feu, confinement, coronavirus SARS-CoV-2, Covid-19, roi Mohammed VI du Maroc, gouvernement marocain, Royal Air Maroc, Maroc
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook