Maghreb
URL courte
Par
Coronavirus au Maghreb - avril (41)
172050
S'abonner

«La pandémie n’a pas de frontières et ne pourra pas être vaincue si elle ne l’est pas partout», a déclaré le porte-parole de l’UE. Il a salué la proposition du roi Mohammed VI d’une action africaine commune pour gérer l’impact du Covid-19 dans tous les domaines. L’UE est «prête à soutenir cette initiative», a-t-il ajouté.

L’initiative prise le 13 avril par le souverain chérifien Mohammed VI pour engager une lutte commune contre la pandémie de coronavirus en Afrique, en concertation avec ses homologues de la Côte d’Ivoire et du Sénégal, a été salué par l’Union européenne: «c’est d’abord une question de solidarité, mais aussi de sécurité tant pour l’Europe que pour l’Afrique».

«La pandémie n’a pas de frontières et ne pourra pas être vaincue si elle ne l’est pas partout», a souligné le porte-parole de l’UE, Peter Stano, dans une déclaration à l’agence Maghreb Arabe Presse (MAP).

Dans le même sens, il a fait part de la conviction de l’UE «que le royaume du Maroc pourra prendre toute sa part dans les efforts collectifs du continent et de ses institutions en vue du combat contre le virus, et qu’il saura y apporter son expérience et sa valeur ajoutée propre».

Par ailleurs, il a assuré que l’Union européenne était «prête à soutenir de telles initiatives dans le cadre de sa stratégie globale renouvelée en direction du continent africain».

«Retour du Maroc au sein de la famille africaine»

Le 13 avril, le roi Mohammed VI s’est entretenu avec les présidents Alassane Ouattara de Côte d’Ivoire et Macky Sall du Sénégal. Il a plaidé pour une initiative commune des chefs d’État africains pour faire face aux impacts de la pandémie.

«Il s’agit d’une initiative pragmatique et orientée vers l’action, permettant un partage des expériences et de bonnes pratiques, pour faire face à l’impact sanitaire, économique et social de la pandémie», rapporte la MAP.

Selon Peter Stano, «cette initiative semble parfaitement s’inscrire dans un mouvement plus large du retour du Maroc au sein de la famille africaine que nous observons avec grand intérêt depuis plusieurs années, notamment dans de nombreux domaines essentiels des relations UE-Afrique, comme la migration, l’environnement, le développement ou la stabilité régionale».

En plus de l’initiative marocaine, l’action menée par l’Union africaine a reçu le soutien de partenaires étrangers, dont l’Onu, l’OCDE et la France.

Dossier:
Coronavirus au Maghreb - avril (41)

Lire aussi:

Le renseignement belge met en garde contre les smartphones chinois
La France va-t-elle mettre fin à la vaccination avec AstraZeneca?
Un policier reçoit un coup de couteau à Ivry-sur-Seine - vidéo
Messages de haine, boycotts, menaces: de plus en plus de professionnels harcelés à cause du pass sanitaire
Tags:
Maroc, accords UE-Maroc, Union européenne (UE), Afrique, Afrique du Nord, Covid-19, souche de coronavirus, coronavirus SARS-CoV-2, Coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook