Maghreb
URL courte
Par
72610
S'abonner

L’avocat marocain a réussi à s’imposer sur le marché néerlandais, devenant l’un de ses principaux fournisseurs via l’entreprise Mister Avocado, informe Challenge.ma. À l’horizon 2021, elle compte exporter plus de 1.000 tonnes du fruit, soit 5% de la production nationale.

L’avocat produit au Maroc gagne des parts de marché à l’international, notamment au Pays-Bas, deuxième importateur mondial après les États-Unis du fruit exotique originaire du Mexique. En effet, sous le label Mister Avocado, une entreprise créée il y a à peine 18 mois à Ridderkerk, près de Rotterdam, par le jeune marocain Abdelkader Benchagra, a réussi à devenir l’un des principaux fournisseurs du marché néerlandais, rapporte Challenge.ma.

Sur ce marché estimé à 500 millions de dollars, Mister Avocado a réussi en un temps record à s’imposer au milieu des plus grands fournisseurs mondiaux, à savoir le Chili, le Pérou et le Kenya.

Mister Avocado voit grand!

À partir de 2021, M.Benchagra, qui a conquis une bonne part du marché fourni par les grossistes, compte attaquer le segment des supermarchés avec l’objectif d’écouler plus de 1.000 tonnes d’avocats marocains, soit près de 5% des exportations du produit qui sont passées de 2.000 tonnes en 2010, à 20.000 tonnes en 2019.

Dans une déclaration au site français Fresh Plaza le 9 avril, Abdelkader Benchagra souligne que le «Maroc est un acteur attrayant pour le marché européen». «La saison commence juste au moment où le Chili a terminé et le Pérou est sur le point de commencer», explique-t-il, précisant que «cela correspond souvent à des pénuries sur le marché [néerlandais, ndlr]». «La consommation continue de croître énormément. Son potentiel de croissance est […] encore énorme», affirme-t-il.

Évoquant la stratégie de son entreprise pour s’implanter solidement et durablement aux Pays-Bas, il confie que «nous nous concentrons davantage sur les partenariats et les affaires à long terme, plutôt que sur le commerce quotidien des avocats».

Exportateur, mais aussi investisseur

Mister Avocado compte consolider sa place sur le marché en s’assurant continuellement de la qualité de son produit et avec le souci de le proposer au meilleur prix aux consommateurs.

Pour ce faire, l’entreprise a mis en place, selon Challenge.ma, une politique d’intégration verticale «en investissant dans ses propres parcelles de production au Maroc». La société a également mis sur pied un vaste réseau de «partenariats avec des producteurs principalement issus de la région du Gharb qui concentre plus de 80% de la superficie nationale dédiée à la culture de l’avocat au Maroc».

Ainsi, Mister Avocado arrive à contrôler la qualité sur l’intégralité de la chaîne, de l’avocatier à la disposition sur les étalages des commerces néerlandais.

«Nous récoltons, emballons, trions, refroidissons et exportons ensuite les avocats. Nos collaborateurs s'occupent de tout, de l'arbre à la livraison aux Pays-Bas. Nous n'emballons que les produits réellement adaptés à l'exportation», précise M.Benchagra au site Fresh Plaza. Ce processus qui ne dépasse pas une semaine incarne de fait un grand avantage par rapport au produit sud-américain qui a besoin de beaucoup plus de temps pour arriver sur le marché, conclut-il.

Lire aussi:

Un infectiologue marocain étrille l’étude de The Lancet critiquant la chloroquine
Les aliments les plus dangereux pour le foie énumérés
Un syndicat de police s’amuse d’une intervention violente et outre les internautes – vidéo
Tags:
importations, exportations, commerce, Pays-Bas, accords UE-Maroc, Royal Air Maroc, Maroc
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook