Maghreb
URL courte
Par
10127
S'abonner

Lors d’un entretien téléphonique avec le ministre tunisien du Tourisme et de l’Artisanat, le secrétaire général de l’Organisation mondiale du tourisme a estimé que les touristes pouvaient visiter la Tunisie en toute sécurité au vu des résultats obtenus dans la lutte contre le Covid-19, indique un communiqué du ministère.

Après le ministre de la Santé Abdelatif Mekki qui a annoncé mardi 2 juin que son pays avait vaincu l’épidémie, écartant l’éventualité d’une deuxième vague, le ministère tunisien du Tourisme et de l’Artisanat annonce dans un communiqué publié sur Facebook que le secrétaire général de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) Zurab Pololikashvili a considéré lors d’un entretien téléphonique avec le ministre Mohamed Ali Toumi que la Tunisie était l’un des pays «les plus sûr sur le plan sanitaire».

En effet, après la décision du gouvernement tunisien de rouvrir les frontières du pays à partir du 27 juin, des inquiétudes sont apparues quant au risque d’une deuxième vague de Covid-19 via des cas importés, que ce soit de Tunisiens qui résident à l’étranger ou de touristes.

«L’expérience réussie de la Tunisie dans la lutte contre la pandémie de Covid-19 envoie des signaux rassurants au reste des pays du monde. Ceux d’un des États les plus sûrs sur le plan sanitaire, que les touristes peuvent visiter [pour la saison estivale 2020, ndlr]», a déclaré le chef de l’OMT.

La situation en Tunisie

Les dispositions de l’état d’urgence sanitaire instauré par le gouvernement depuis le début du mois de mars ont eu un effet capital sur la maîtrise de la propagation du Covid-19, faisant de la Tunisie l’un des pays qui a le mieux géré la crise, chiffres à l’appui. En effet, depuis le début de l’épidémie dans le pays, seulement 1.086 cas confirmés ont été enregistrés, dont 964 guérisons et 49 décès.

Dans ce sens, le ministre de la Santé a fait savoir le 2 juin au cours d’une conférence de presse que «certains gouvernorats [régions, ndlr] n’ont pas enregistré de nouveaux cas de contamination depuis plus de 40 jours, ce qui confirme la faible probabilité d’une deuxième vague de contamination», selon l’agence Maghreb Arabe Presse (MAP).

Alors que les nouveaux cas de coronavirus en Tunisie sont depuis 13 jours exclusivement des cas importés, des inquiétudes renaissent dans l’opinion publique avec la réouverture des frontières prévue le 27 juin.

Face à ces préoccupations, le ministre, qui s’est dit «compréhensif», a affirmé que «le gouvernement a adopté les mesures de protection nécessaires pour préserver les citoyens et ne fera aucun compromis sur ce plan».

En effet, lors d’une réunion le 1er juin avec le chef du gouvernement, les membres du Comité scientifique de suivi de la pandémie de Covid-19 ont proposé un confinement de sept jours avec deux analyses obligatoires. La première avant l’arrivée du voyageur sur le territoire national et l’autre après les sept jours de confinement.

Lire aussi:

Dupond-Moretti garde des Sceaux, «une déclaration de guerre à la magistrature», selon un syndicat
Un épidémiologiste de l’Institut Pasteur met en garde la France
Certains gels hydro-alcooliques peuvent cacher un danger mortel
Tags:
santé publique, état de santé, santé, pandémie, souche de coronavirus, coronavirus SARS-CoV-2, Covid-19, tourisme, Tunisie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook