Maghreb
URL courte
Par
81625
S'abonner

Des sources officielles espagnoles ont informé l’agence EFE que le roi Felipe ne se rendra pas à Ceuta et Melilla dans un avenir proche, réfutant ainsi les informations rapportées la semaine dernière. Selon El Confidencial, les deux visites étaient effectivement programmées avant d’être annulées «par peur de la réaction marocaine».

Contrairement à ce qui avait été rapporté le 2 juillet par le journal El Faro de Ceuta, le roi Felipe d’Espagne et son épouse Letizia ne se rendront finalement pas dans les enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla, dans le nord du Maroc, relate l’agence EFE qui cite des sources officielles. Pour le quotidien El Confidencial, le chef du gouvernement espagnol Pedro Sanchez a sorti ces deux villes du programme royal «par peur de la réaction» de Rabat qui a rappelé en 2007 son ambassadeur à Madrid suite à la visite du roi Juan Carlos dans les deux enclaves.

EFE assure, d’après des sources officielles, que le roi Felipe et la reine Letizia n’envisageaient pas de visiter Ceuta et Melilla à court terme.

El Confidencial, qui se réfère à des sources proches du dossier, souligne que c’est au gouvernement qu’incombe la responsabilité d’organiser ce genre de déplacements officiels. Le média affirme que «Pedro Sanchez avait programmé les deux villes dans l’agenda des visites royales mais, par peur de la réaction marocaine, les a finalement exclues de la tournée».

Citant le porte-parole du palais royal espagnol, El Faro de Ceuta avait auparavant annoncé la visite prochaine du couple royal dans deux villes espagnoles du nord du Maroc.

Le précédent de 2007

En 2007, le Maroc s’est opposé à la visite à Ceuta et Melilla du roi d'Espagne Juan Carlos, rappelant pour consultation son ambassadeur à Madrid. Des manifestations populaires ont également eu lieu pour dénoncer cette visite qui était la première visite officielle du souverain espagnol dans ces deux villes depuis son accession au trône en 1975.

L’Espagne exerce sa souveraineté sur Ceuta depuis 1580 et Melilla depuis 1496. En 1993, après l’entrée de l’Espagne dans l’Union européenne, elles ont acquis le statut de territoire autonome enclavé en plein cœur du Maroc qui revendique sa souveraineté sur ces deux régions depuis 1956.

Lire aussi:

L'armée américaine se préparerait à frapper l'Iran, selon un spécialiste israélien
Ces 17 millions de Français seront prioritaires pour obtenir le vaccin anti-Covid
Un homme tabassé par trois policiers à Paris, qui ont de plus menti dans leur rapport – vidéo choc
Tags:
visite officielle, Melilla, Ceuta, Espagne, Maroc
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook