Maghreb
URL courte
Par
1129
S'abonner

Les Marocains et les étrangers résidant dans le royaume chérifien ainsi que leur famille pourront voyager de et vers le Maroc à partir du 15 juillet, annonce le ministère des Affaires étrangères sur son site officiel, précisant qu’ils devront présenter des tests PCR et sérologique négatifs datant de moins de 48h.

Après une fermeture de près de quatre mois à cause de la pandémie de Covid-19, le Maroc annonce la réouverture partielle de ses frontières aérienne et maritime à partir du 15 juillet, informe le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale sur son site officiel. Cette réouverture est soumise à des conditions sanitaires que les voyageurs concernés sont tenus d’observer scrupuleusement. Seules les compagnies nationales aériennes et maritimes sont autorisées à transporter les voyageurs.  

Ainsi, le ministère explique que cette première étape concerne les Marocains et les étrangers résidant au royaume chérifien ainsi que les membres de leur famille.

«Les compagnies aériennes nationales programmeront autant de vols que nécessaires pour la réussite de cette opération», affirme le ministère.

Les conditions

Bien que les autorités n’imposent aucune limite temporelle, il n’en demeure pas moins que la réouverture des frontières aérienne et maritime n’est pas synonyme de disparition de l’épidémie. Les mesures d’hygiène sanitaire restent donc de mise.

«Les passagers seront tenus de présenter, avant l’embarquement, un test PCR de moins de 48h, ainsi qu’un test sérologique», précise la diplomatie marocaine.

«À noter également que des bateaux ferrys seront programmés à cet effet, exclusivement à partir des ports de Sète (en France) et de Gênes (en Italie), à l’exclusion de tout autre port», ajoute-t-elle, soulignant que «les voyageurs de ces ferrys seront tenus de fournir un test PCR de moins de 48h et de se conformer aux mesures d’hygiène strictes préconisées». Par ailleurs, le ministère des Affaires étrangères informe qu’en cas de nécessité «un contrôle PCR pourrait éventuellement être effectué pendant le voyage».

«Les Marocains résidant à l’étranger ainsi que les étrangers résidant au Maroc pourront quitter le royaume, à l’issue de leur séjour, par les mêmes moyens aérien et maritime», conclut le ministère.

Lire aussi:

«Une catastrophe pour la France»: un chef des urgences évoque un possible reconfinement
Plusieurs explosions entendues à Minsk
Un couple de sexagénaires agresse une caissière qui leur demande de porter un masque dans les Vosges
Tags:
espace aérien, fermeture des frontières, ouverture des frontières, poste-frontière, frontière, Maroc
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook