Maghreb
URL courte
Par
301223
S'abonner

Depuis le début de l’épidémie du coronavirus en Algérie, «plus de 50 morts et 3.000 infectés» ont été enregistrés parmi le corps médical, a affirmé à TSA le président du Syndicat national des praticiens de santé. Ces chiffres constituent un record jamais atteint depuis le début de la maladie dans le pays.

Dans le contexte de la résurgence de l’épidémie du Covid-19 en Algérie, le corps médical national vient de franchir un seuil jamais atteint en nombre de décès et d’infectés parmi ses rangs. En effet, dans une déclaration au site Tout Sur l’Algérie (TSA), le président du Syndicat national des praticiens de santé publique (SNPSP), Lyes Merabet, a fait état de «plus de 50 morts et 3.000 infectés» confirmés parmi les personnels soignants.

«Nous avons dépassé les 2.600 cas de personnels infectés annoncés le 17 juillet par le directeur général de la Prévention au ministère de la santé, le Pr Djamel Fourar», a affirmé M.Merabet, précisant qu’il y’avait «environ 3.000 cas» de coronavirus parmi le personnel soignant.

Parmi les cas confirmés de contamination, des dizaines sont mort, selon Lyes Merabet. «Je pense que nous sommes à plus de 50 décès parmi les professionnels de la santé, tous corps confondus. […] Depuis une semaine, il y a presque quotidiennement des morts parmi les professionnels de la santé», a-t-il souligné.

«La situation est très préoccupante»

Le chef du service des maladies infectieuses de l’Établissement public hospitalier (EPH) de la ville de Boufarik, à l’ouest de la capitale Alger, le Pr Mohamed Yousfi, a indiqué à TSA que la situation épidémiologique dans le pays était «très préoccupante» pour deux raisons.

«La situation est très préoccupante par rapport à deux éléments», a-t-il déclaré, expliquant qu’il y a «d’un côté une augmentation du nombre des malades infectés au Covid-19 pour la plupart des cas graves, et de l’autre vous avez des professionnels de la santé qui sont épuisés».

Par ailleurs le Pr Yousfi a affirmé que le nombre de malades hospitalisés qui présentent des formes graves d’infection pulmonaire est en augmentation. Ces derniers qui souffrent également de maladies chroniques sont transférés en réanimation, a-t-il expliqué, précisant que parmi eux il y a beaucoup de décès.

En effet, lors d’un point presse ce lundi 20 juillet, le porte-parole du comité scientifique, le Pr Djamel Fourar, a fait état de 607 nouveaux cas de contamination. Selon lui, le total des cas confirmés depuis le début de la maladie en Algérie s'élève à 23.691, soit 1,4 pour 100.000 habitants, dont 1.087 décès et 16.400 guérisons.

Lire aussi:

Un automobiliste fonce sur une foule en Allemagne, un mort et des blessés
Attentat de Nice: «c’est le début de la guerre civile en France»
Nice: l'une des victimes «présente un égorgement très profond de l’ordre d’une décapitation»
L'identité de l'auteur de l'attaque à Notre-Dame de Nice établie
Tags:
bilan, pandémie, épidémie, Coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS), coronavirus SARS-CoV-2, souche de coronavirus, Covid-19, Algérie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook