Maghreb
URL courte
Par
21127
S'abonner

Les autorités algériennes ont commenté le décès d’un ressortissant de 29 ans à Anvers en Belgique suite à son arrestation par la police. «Il est difficile de se prononcer sur l’intervention des agents de police», a déclaré l’ambassadeur d’Alger à Bruxelles, soulignant que «certains éléments doivent être clarifiés le plus tôt possible», selon TSA.

L’ambassadeur d’Algérie à Bruxelles, Amar Belani, a réagi dans une déclaration à la presse à la mort du jeune ressortissant algérien Akram, âgé de 29 ans, suite à son arrestation par la police à Anvers, a rapporté le site d’information Tout Sur l’Algérie (TSA). Le diplomate qui a affirmé qu’il était «encore difficile de se prononcer» sur le déroulement de ce drame a émis le souhait que toutes les vidéos de l’arrestation, y compris celles qui circulent sur le Net, soient prises en compte par les enquêteurs.

«Pour le moment, il est difficile de se prononcer sur l’intervention des agents de police ainsi que sur les conditions exactes dans lesquelles s’est déroulée l’arrestation de notre jeune compatriote Akram», a déclaré l’ambassadeur, précisant qu’«une enquête judiciaire a été ouverte par le parquet pour déterminer les causes exactes du décès, ainsi que les circonstances dans lesquelles cette intervention policière est intervenue».

Tout en soulignant que «certains éléments doivent être clarifiés le plus tôt possible», M.Belani a suggéré que le visionnage des vidéos, «y compris celles qui circulent sur les réseaux sociaux, et leur recoupement avec les résultats de l’autopsie permettront de faire la lumière sur les quelques zones d’ombre qui entourent cette déchirante affaire».

Enfin Amar Belani a annoncé que «des contacts sont en cours avec le ministère public pour obtenir les premières informations officielles à ce sujet». «Bien entendu, nous suivrons de très près les développements de cette tragique affaire qui a fortement ému les membres de notre communauté et bien au-delà», a-t-il conclu.

Les faits

L’arrestation d’Akram a eu lieu dimanche 19 juillet au quartier de la gare centrale d’Anvers.

Une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux montre la victime immobilisée au sol par deux policiers. Selon la police d’Anvers, suite à un malaise, l’homme a été transporté à l’hôpital dans un état critique.

«En raison des circonstances sur place, les services de police ont été contraints de menotter un homme de 29 ans. À un certain moment, l'homme a subi un malaise et les services d'urgence ont été prévenus. L'homme a été emmené dans un état critique à l'hôpital où il est mort la nuit dernière», a déclaré la police de la ville dans un communiqué, cité par rtbf.be.

Une pétition Justice pour Akram a été lancée sur Internet. «Cette pétition a pour but de rendre justice à Akram assassiné ce 19/07/2020 à Anvers par la police. Nous ne voulons plus que nos enfants se fassent tuer par des policiers», ont expliqué les initiateurs sur change.org.

Lire aussi:

La France annonce la plus importante hausse de cas de Covid-19 en plus de deux mois
Perdu en mer, un jeune garçon survit en se rappelant les conseils d’un documentaire
Didier Raoult estime que le Covid-19 est désormais l'une des maladies respiratoires les moins graves - vidéo
Tags:
bavures, décès, interpellation, arrestation, Amar Belani, Belgique, Algérie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook