Maghreb
URL courte
Par
182312
S'abonner

Le Maroc a «suspendu le programme de modernisation de son aviation de chasse», soit 23 F-16 Viper, a informé le site Menadefense en précisant que pour le moment le contrat relatif à l’achat de 25 autres F-16 Viper était toujours en vigueur.

Dans le cadre du programme de modernisation de l’arsenal militaire du pays lancé le 14 mai par Mohammed VI, le Maroc était passé à la phase finale de concrétisation d’un contrat d’achat de 25 chasseurs F-16, de 36 hélicoptères Apache et de 23 kits de modernisation de F-16 Viper, conclu en mars 2019 avec les États-Unis. Or, dans le contexte de la crise économique engendrée par la pandémie de Covid-19, le royaume chérifien a suspendu la partie concernant la modernisation des 23 F-16 Viper, a rapporté le site d’information militaire Menadefense.

Les Forces armées royales (FAR) ont «suspendu le programme de modernisation de leur aviation de chasse, négocié l’an dernier avec le Pentagone et le Département d’État américain», a indiqué Menadefense, citant la lettre confidentielle du site Africa Intelligence. 

Le montant du contrat de modernisation était de 985 millions de dollars.

Par ailleurs, le média a précisé que la partie relative à l’achat de 25 F-16 Viper, pour un montant de 3,78 milliards de dollars, «n’est pas remise en question pour le moment». En effet, le constructeur Lockheed Martin a annoncé début juin sur son site le début de la fabrication de ces avions.

La composition des kits de modernisation

Un expert du Forum des Forces armées royales FAR-Maroc, qui a requis l’anonymat, a expliqué dans une déclaration au site d’information Médias 24 que le programme de modernisation des FAR lancé par Mohammed VI était nécessaire «face aux risques d’instabilité régionale (Algérie, Libye…) voire de reprise des hostilités au sud [au Sahara occidental, ndlr]».

Dans ce cadre, l’interlocuteur de Médias 24 a indiqué que «le Maroc a choisi les deux formules: l’achat de 25 unités de F-16 Viper neuves montées aux USA et équipées de technologies (radars, armements…) et de 23 kits de modernisation pour sa flotte ancienne».

La modernisation des 23 F-16 Viper, qui seront équipés de radars de 5e génération, devait se faire en deux étapes.

La première consistait à envoyer des ingénieurs aux États-Unis pour participer à la rénovation d’un appareil et maîtriser le processus technologique. «Après quoi, les 22 autres appareils seront modernisés au Maroc avec les équipes locales qui auront fait le voyage et acquis le processus de modernisation», a expliqué le spécialiste.

Les livraisons des 25 F-16 Viper neufs et des 23 F-16 Viper rénovés étaient attendues en 2025, selon l’expert du Forum FAR-Maroc.

Lire aussi:

La France annonce la plus importante hausse de cas de Covid-19 en plus de deux mois
Perdu en mer, un jeune garçon survit en se rappelant les conseils d’un documentaire
Un maire français frappé au visage et attaqué avec un feu d’artifice
Tags:
résiliation du contrat, contrat, F-16 Fighting Falcon, F-16IN Block 70, Forces armées royales (FAR), Maroc
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook