Maghreb
URL courte
Par
7167
S'abonner

Le Consulat général de France à Alger fait savoir sur son site que tous les voyageurs doivent présenter une attestation dérogatoire et une déclaration sur l’honneur attestant d’une non contamination au Covid-19 pour pouvoir entrer sur le sol français. Des mesures sanitaires peuvent être imposées aux personnes présentant des symptômes de la maladie.

Pour voyager en France, tous les voyageurs en provenance d’Algérie sont tenus de se conformer aux nouvelles conditions exigées par les autorités françaises imposées à cause de la pandémie de Covid-19, informe une note du Consulat général de France à Alger publiée mercredi 19 août sur son site. Il s’agit de fournir une attestation de voyage dérogatoire et une déclaration sur l’honneur. En cas de présentation de symptômes de la maladie, le préfet de la ville française de destination pourrait imposer des mesures sanitaires de protection.

«Quelle que soit votre nationalité, en provenance d’Algérie, à votre arrivée à une frontière extérieure Schengen en France vous devez, outre les documents requis habituellement pour le franchissement de la frontière, présenter une attestation de déplacement international dérogatoire dont le modèle est disponible sur le site Internet du ministère de l’Intérieur», indique le Consulat général.

Ce document doit «être présenté à la compagnie de transport avant le départ et lors des contrôles à la frontière, accompagné des justificatifs nécessaires», ajoute-t-il.

Par ailleurs, le communiqué souligne qu’en plus de cette attestation, les voyageurs doivent joindre une «déclaration sur l’honneur que vous ne présentez pas de symptômes d’infection au Covid-19 et que vous n’avez pas connaissance d’avoir été en contact avec un cas confirmé de Covid-19 dans les 14 jours précédents votre départ».

«À défaut, les gardes-frontières peuvent prononcer un refus d’entrée» 

Le Consulat général de France à Alger avertit les voyageurs que le «défaut de présentation de ces documents et des justificatifs qui les accompagnent peut conduire la compagnie à refuser votre embarquement ou les gardes-frontières à prononcer un refus d’entrée».

À l’arrivée sur le territoire français, tout voyageur présentant des symptômes de contamination au Covid-19 sera mis «en quarantaine, voire placé et maintenu en isolement par le Préfet» de la ville d’entrée.

Enfin, le communiqué signale que «les personnes de 11 ans et plus susceptibles d’être admises en France sont invitées à produire avant embarquement le résultat d’un test PCR négatif réalisé moins de 72h avant le départ». «Les personnes se présentant à la frontière sans ce résultat seront soumises à un test de dépistage à leur arrivée», informe-t-il.

«En cas de refus de prélèvement ou en cas de test positif, le Préfet prescrira la mise en quarantaine ou, le cas échéant, le placement ou le maintien en isolement», conclut la note.

Depuis mercredi 19 août, les représentations consulaires françaises en Algérie ont relancé la délivrance des visas D long séjour pour les étudiants inscrits pour l’année universitaire 2020-2021.

Lire aussi:

La démission du Premier ministre «est une trahison collective des partis libanais», selon l’entourage de Macron
Vidéo des dernières secondes avant le crash de l’avion de transport militaire An-26
L’essayiste Soral condamné à payer 134.400 euros à la Licra
Tags:
conditions visas, demande de visa, refus de visa, France-visas, visas, voyages d'affaires, voyages, France, Algérie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook