Maghreb
URL courte
Par
11623
S'abonner

Au grand dam de Benyamin Netanyahou, le conseiller de Trump pour le Moyen-Orient a déclaré ce lundi à Abou Dhabi que son pays allait se pencher sur la question de la vente de chasseurs F-35 aux Émirats arabes unis dans les semaines à venir. Il a cependant précisé que les États-Unis préserveraient la supériorité militaire d’Israël.

À son arrivée ce lundi 31 à Abou Dhabi à bord du premier vol commercial en provenance de Tel Aviv suite à l’accord de paix conclu entre les deux pays, le gendre et conseiller de Donald Trump pour le Moyen-Orient Jared Kushner a annoncé que son pays allait étudier la question de la vente d’avions de combat de cinquième génération F-35 aux Émirats arabes unis (EAU), laquelle avait créé la polémique la semaine dernière en Israël.

«Les accords de défense des États-Unis avec les Émirats arabes unis ont un caractère privilégié», a-t-il déclaré devant la presse. Il s’est exprimé sur la vente éventuelle de F-35 aux EAU. «Nous discuterons de ces détails dans les semaines à venir», a-t-il répondu.

«Maintenir la supériorité militaire d'Israël»

Il a par ailleurs souligné que «les États-Unis veulent maintenir la supériorité militaire d'Israël tout en renforçant leurs relations militaires avec les EAU».

La semaine dernière, le gouvernement israélien faisait savoir dans un communiqué que «l'accord de normalisation avec les EAU n'incluait pas la vente de chasseurs F-35 ni aucun accord militaire avec eux».

Le journal israélien Yedioth Ahronoth avait révélé que l'accord de paix entre Israël et les Émirats arabes unis contenait une clause secrète selon laquelle Abu Dhabi serait équipé de chasseurs F-35 et de drones israéliens avancés.

Lire aussi:

L’essayiste Soral condamné à payer 134.400 euros à la Licra
La démission du Premier ministre «est une trahison collective des partis libanais», selon l’entourage de Macron
Vidéo des dernières secondes avant le crash de l’avion de transport militaire An-26
Nouvelle taxe sur les voitures: les automobilistes en sursis?
Tags:
Jared Kushner, Donald Trump, Sénat des États-Unis, Congrès des États-Unis, États-Unis, Émirats Arabes Unis, Israël
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook