Maghreb
URL courte
Par
5128
S'abonner

La Russie a proposé au Maroc de coopérer sur la mise au point d’un vaccin anti-Covid-19 avec pour objectif de le produire sur son territoire, a affirmé à Sputnik l’ambassadeur russe à Rabat Valerian Shuvaev. Selon lui, des importateurs locaux de médicaments sont intéressés par le vaccin russe Spoutnik V.

L’ambassadeur de Russie au Maroc Valerian Shuvaev a annoncé dans une déclaration à Sputnik que les importateurs marocains de médicaments étaient intéressés par l’acquisition du vaccin russe anti-Covid-19 Spoutnik V.

«Les importateurs marocains ont manifesté leur intérêt pour la proposition russe de leur fournir le premier vaccin contre Covid-19 au monde, créé par des scientifiques russes», a déclaré l'ambassadeur.

Il a souligné que le Maroc avait lancé ses propres recherches scientifiques pour développer un vaccin, tout en affichant «sa volonté de dialogue et de coopération avec tous les partenaires étrangers».

Produire le vaccin au Maroc

Dans ce cadre, le diplomate a informé que la Fédération de Russie avait soumis une proposition sur «sa volonté d'établir une base de production au Maroc et de mener à l'avenir des recherches et des essais cliniques conjoints sur le vaccin».

«Nous avons proposé à tous les pays du monde, y compris le Maroc. Nous partons avec l’espoir que notre proposition connaîtra une suite positive. Il y a de bonnes opportunités pour cela», a-t-il confié.

Fin août, le Maroc a conclu deux accords avec la Chine relatifs à la phase III des essais cliniques multicentriques du vaccin anti-Covid-19 chinois développé par le laboratoire national Sinopharm.

Le royaume chérifien débutera «la semaine prochaine» les essais cliniques du vaccin chinois, ont indiqué des sources proches du dossier à Médias 24. Pas moins de 600 Marocains se sont portés volontaires, précisent-elles. Les essais se dérouleront «dans trois structures hospitalières: les CHU de Rabat et de Casablanca ainsi qu’à l'hôpital militaire de Rabat», toujours selon ces sources.

Lire aussi:

La France se dit «vivement préoccupée» par les affrontements dans le Haut-Karabagh et appelle à cesser les hostilités
Des chercheurs désignent la plus grande «ruse» du coronavirus
En continu: le conflit entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan s’intensifie dans le Haut-Karabagh
Moscou réagit aux tensions dans le Haut-Karabagh
Tags:
obligation vaccinale, anti-vaccins, vaccination, pro-vaccin, vaccin, Spoutnik V (vaccin contre le Covid-19), Russie, Maroc
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook