Maghreb
URL courte
Par
0 102
S'abonner

La police judiciaire de Kénitra a interpellé, lundi, sur la base d'informations précises fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire, un individu, aux antécédents judiciaires pour trafic de drogue, pour son implication présumée dans une affaire de possession et de trafic de 10.891 comprimés psychotropes.

Le mis en cause, âgé de 20 ans, a été appréhendé à bord d'un véhicule léger au niveau de la gare de péage de l'autoroute de Kénitra, immédiatement après son arrivée en provenance d'une ville du nord à destination de la ville de Benslimane, indique un communiqué de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN).

Les opérations de fouille ont permis la saisie d'une cargaison composée de 9.000 comprimés médicaux et de 1.891 autres de type Ecstasy, en plus d'une somme d’argent soupçonnée provenir de cette activité criminelle, ajoute la même source.

De même, les perquisitions effectuées dans un appartement exploité par le suspect à Benslimane ont permis la saisie de plusieurs plaquettes de chira et d’un couteau de grande taille.

Le prévenu a été placé en garde à vue pour les besoins de l'enquête menée sous la supervision du parquet compétent, en vue de déterminer les ramifications éventuelles de cette activité criminelle et d'élucider l'ensemble des actes criminels qui lui sont reprochés.

Cette opération s'inscrit dans le cadre des actions continues menées par les services sécuritaires pour la lutte contre la possession et le trafic de comprimés hallucinogènes et psychotropes, conclut le communiqué.

Lire aussi:

L'efficacité du vaccin de Pfizer est tombée à 39% face au variant Delta, constate Israël
Le gouvernement fait revoter les députés en pleine nuit pour imposer le pass sanitaire à l’hôpital
Un système de DCA russe détruit l’ensemble des missiles israéliens ayant visé une ville syrienne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook