Maghreb
URL courte
Par
391810
S'abonner

Depuis deux jours, les flammes rongent les forêts dans le nord du Maroc, dans la zone forestière de la ville de Chefchaouen. Trois canadairs des Forces royales air ont été mobilisés pour les contenir.

Le Maroc, qui a proposé la semaine dernière deux canadairs à l’Algérie, dont plusieurs régions sont ravagées par des feux de forêt, en a désormais lui-même besoin pour lutter contre les incendies dans le nord du royaume en raison des difficultés de l’accès terrestre à la zone concernée.

Selon le quotidien L’Opinion, trois canadairs, ainsi que des équipes de pompiers, les services des Eaux et forêts et les Forces auxiliaires venues en renfort avec des camions-citernes, ont été mobilisés dès samedi pour éteindre ces feux, dont les causes restent inconnues, près de la ville de Chefchaouen.

200 hectares détruits, mais aucune victime à déplorer

La propagation du feu est accélérée par des vents forts et une canicule avec des températures atteignant par endroits les 49 degrés.

Le directeur régional du département des Eaux et forêts, Rachid El-Anzi, a indiqué à l’AFP dimanche 15 août que 200 hectares de forêts avaient déjà été détruits.

«Aucune victime n’est à déplorer, la priorité ayant été donnée à la prévention de la propagation du feu vers les zones habitées», a-t-il ajouté.

Au moins 90 morts en Algérie

La situation est bien pire dans l’Algérie voisine où les incendies ont fait depuis lundi dernier au moins 90 morts, dont 33 militaires, selon les autorités.

Le Président algérien Abdelmadjid Tebboune a déclaré jeudi que la plupart des incendies étaient d’origine «criminelle» et que 22 suspects avaient été arrêtés, selon l’AFP.

Alger a refusé l’aide de son voisin marocain qui lui offrait des avions bombardiers d’eau, mais a déjà accepté celle de la France et de la Tunisie.

Le site algérien spécialisé en question de défense et de sécurité Menadefense a annoncé vendredi 13 août que les autorités algériennes devraient acquérir une flotte de huit Be-200 «Altaïr» du constructeur russe Beriev Aircraft Company.

Lire aussi:

Sous-marins: «trahison» pour le ministère des Armées, mais pas de «catastrophe industrielle» pour Le Maire
Sous-marins australiens: la Russie tourne la France en dérision en rappelant les Mistral
Macron évoque la possibilité de «lever le pass» dans certains territoires
Tags:
Maroc, avion bombardier d'eau, incendie de forêt
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook