Moyen-Orient
URL courte
Par
251043
S'abonner

Le chef adjoint du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie a annoncé ce 14 octobre qu’un entrepôt avec des munitions et des substances chlorées avait détoné près d’Idlib. Quatre radicaux sont morts.

Un entrepôt contenant des munitions et des substances chlorées, préparées par des radicaux en vue d’une provocation chimique, a explosé ce mercredi 14 octobre, a informé le chef adjoint du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, le contre-amiral Alexandre Grinkevitch, lors d’un point de presse.

«D’après les informations disponibles, dans la zone de la localité de Maaret El-Ikhwan [à 13 km au nord de la ville d'Idlib, ndlr], un entrepôt contenant des munitions et des substances toxiques préparées par des terroristes pour des provocations chimiques a explosé», a déclaré le chef adjoint du Centre, le contre-amiral Alexandre Grinkevitch.

Il a par ailleurs ajouté que quatre radicaux, dont des ressortissants de pays d'Europe et d'Afrique du Nord, étaient morts d’asphyxie sur le lieu de l'explosion.

La Défense russe avait alerté au sujet d’une prochaine provocation

Le 13 octobre, le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie a mis en garde contre une provocation à Idlib où, selon ses informations, des membres de groupes armés illégaux préparaient une nouvelle provocation avec utilisation de substances toxiques.

Lire aussi:

Erdogan appelle Macron à subir un «examen de santé mentale» vu son avis sur les musulmans de France
Il traite ses copains de «fils de porcs» dans le 93, sa mère refuse de s'excuser auprès de l'enseignant et l'insulte
Des musulmans investissent une mairie et exigent des excuses d’un élu pour ses propos jugés racistes
Tags:
Idlib, explosion, Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook