Moyen-Orient
URL courte
Par
219313
S'abonner

Le ministère russe de la Défense a dénoncé les tentatives des radicaux opérant dans la zone de désescalade d’Idlib d’entraîner des civils dans des tournages de faux bombardements.

Des radicaux organisent des tournages de faux bombardements dans la zone de désescalade d’Idlib et y font participer des civils, a annoncé ce dimanche 1er novembre Alexandre Grinkevitch, chef adjoint du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

«Selon nos informations, des radicaux entraînent les habitants des villages de Tekad et de Kafr Nuran dans des séances de tournage de bombardements simulés qu’ils veulent présenter comme les résultats de frappes des forces gouvernementales», expose M.Grinkevitch.

Le Centre pour la réconciliation reçoit toujours des informations sur la préparation par les terroristes de nouvelles provocations dans la zone de désescalade d’Idlib. Celles-ci sont destinées à permettre aux radicaux d’accuser à tort les forces gouvernementales syriennes de violer le cessez-le-feu.

Selon M.Grinkevitch, le Centre ne confirme pas les informations sur des combats opposant des radicaux aux troupes syriennes dans cette région. Le contre-amiral a appelé les chefs des formations armées illégales à renoncer aux provocations et à opter pour un règlement pacifique de la situation dans les régions qu’ils contrôlent.

Lire aussi:

L’humoriste de France Inter Guillaume Meurice s’en prend aux commerçants frappés par le confinement
Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
Tags:
provocation, ministère russe de la Défense, Russie, Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, Idlib, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook