Moyen-Orient
URL courte
Par
27688
S'abonner

Lors d’un point de presse, le chef adjoint du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, le contre-amiral Alexandre Grinkevitch, a fait part de l’augmentation du nombre d’attaques menées depuis le gouvernorat d'Idlib, lesquelles ont fait 39 morts et plus de 40 blessés parmi les militaires syriens depuis le 1er octobre.

Les radicaux associés au groupe terroriste Jabhat al-Nosra* ont augmenté le nombre de pilonnages menés depuis la zone de désescalade d’Idlib; 39 soldats syriens y ont été tués depuis le 1er octobre, a déclaré le chef adjoint du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, le contre-amiral Alexandre Grinkevitch, lors d’un point de presse le 5 novembre.

«Il y a eu une augmentation considérable du nombre de violations du cessez-le-feu par des groupes armés illicites associés au groupe terroriste Jabhat al-Nosra*», a-t-il indiqué.

Selon lui, depuis le 1er octobre, lors des attaques d'artillerie et de mortier ainsi que durant les diversions effectuées depuis la zone de désescalade d'Idlib, plus de 40 soldats ont également été blessés.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

L’humoriste de France Inter Guillaume Meurice s’en prend aux commerçants frappés par le confinement
Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
Des outils d’espionnage télécoms israéliens ont été détectés dans ces quatre pays européens
Tags:
Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, attaque, Syrie, Idlib
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook