Moyen-Orient
URL courte
Par
9632142
S'abonner

De nombreuses personnes ont été blessées dans un attentat à l'explosif mercredi au cimetière non musulman de Jeddah, en Arabie saoudite, lors d'une cérémonie commémorant l'armistice du 11 novembre 1918, a annoncé le ministère français des Affaires étrangères.

Une attaque à l'engin explosif s’est déroulée ce mercredi au cimetière non musulman de Jeddah, en Arabie saoudite, pendant la cérémonie commémorant l'armistice du 11 novembre 1918.

«La cérémonie annuelle commémorant la fin de la Première Guerre mondiale au cimetière non musulman de Jeddah, associant plusieurs consulats généraux dont le consulat de France, a été la cible d'une attaque à l'engin explosif ce matin, qui a causé plusieurs blessés», a indiqué le Quai d'Orsay.

La diplomatie française «condamne fermement ce lâche attentat que rien ne saurait justifier».​

D’après le journaliste du Figaro Georges Malbrunot, un ressortissant grec aurait été blessé. «Des gardes saoudiens auraient également été touchés», a-t-il écrit sur Twitter.

Il s'agit de la deuxième attaque visant des intérêts français à Jeddah après celle du 29 octobre contre un vigile du consulat de France, sur fond de série d'attentats djihadistes en France mais aussi à Vienne le 2 novembre, liés en partie aux caricatures du prophète Mahomet.

Plusieurs pays, dont la France et la Belgique, célèbrent mercredi le 102e anniversaire de l'armistice conclu entre l'Allemagne et les Alliés, qui marqua la fin de la Première Guerre mondiale.

Lire aussi:

Cinq morts, dont un enfant, et des blessés en Allemagne où une voiture a foncé sur des piétons - images
Ces armes russes qui font de l’Algérie une puissance militaire régionale
Cette photo prise dans une unité Covid-19 devient virale
Tags:
cimetière, explosifs, attaque, France, Arabie Saoudite
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook