Moyen-Orient
URL courte
Par
10740
S'abonner

Une rencontre secrète s’est tenue dimanche à Neom, une ville saoudienne sur la côte de la mer Rouge, regroupant le Premier ministre israélien, le secrétaire d’État américain et le prince Mohammed ben Salmane, ont rapporté plusieurs médias israéliens. Riyad nie la rencontre.

Dimanche 22 novembre, Benyamin Netanyahou et le chef du Mossad Yossi Cohen se sont rendus secrètement à Riyad où ils ont rencontré l’héritier du trône, le prince Mohammed ben Salmane, et le secrétaire d’État américain Mike Pompeo, a rapporté le quotidien israélien Yedioth Ahronoth. Cette information a été également confirmée par le site d’information Walla, la radio de l’armée israélienne et la radio Makan.

«Benyamin Netanyahou a rencontré dimanche le prince Mohammed ben Salmane et le secrétaire d’État américain Mike Pompeo dans la ville balnéaire de Neom sur la côte de la mer Rouge, où il a passé trois heures avant de rentrer en Israël», a informé Yedioth Ahronoth.

La radio de l’armée israélienne ainsi que le site Walla ont précisé que le chef du Mossad Yossi Cohen était également de la partie.

Riyad nie la rencontre

L’Arabie saoudite a pour sa part démenti dans la journée des informations en provenance d’Israël sur la rencontre.

«J’ai vu des informations de presse concernant une prétendue rencontre entre le prince héritier et des responsables israéliens lors de la récente visite de (Mike Pompeo). Aucune réunion de ce type n’a eu lieu», a déclaré sur Twitter le ministre saoudien des Affaires étrangères, le prince Fayçal ben Farhane.

«Les seuls responsables présents étaient américains et saoudiens», a-t-il martelé.

Vers une normalisation des relations?

Samedi, le ministre saoudien des Affaires étrangères Fayçal ben Farhane Al-Saoud a déclaré en marge du sommet des dirigeants du G20 que Riyad soutenait une normalisation totale des relations avec Israël à la condition que les droits du peuple palestinien soient garantis.

«Riyad soutient une normalisation totale des relations avec Israël. Cependant, un accord de paix permanent et global, qui garantira dans la dignité aux Palestiniens le droit à un État indépendant et viable, doit être conclu au préalable», a affirmé le chef de la diplomatie saoudienne.

Israël a déjà conclu des accords de normalisation des relations avec trois pays arabes à savoir: les Émirats arabes unis, Bahreïn et le Soudan.

Lire aussi:

Défilé militaire sur la place Rouge pour célébrer le Jour de la Victoire - vidéo
Aucune excuse pour «ceux qui développent de nouveaux plans d’agression», prévient Poutine le Jour de la Victoire
Policier tué à Avignon: ce que l'on sait du tireur
Tags:
relations publiques, relations diplomatiques, relations bilatérales, reprise de relations, normalisation
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook