Moyen-Orient
URL courte
Par
131494
S'abonner

L’armée israélienne a mené des frappes aériennes depuis les hauteurs du Golan en ciblant une zone en périphérie de Damas, a déclaré l'armée syrienne dans un communiqué. Aucune victime n'a été signalée dans l’immédiat. Selon Sana, une explosion a également été entendue dans le gouvernorat de Qouneitra (sud).

Une zone en périphérie de la capitale de la Syrie a été ciblé par des frappes aériennes israéliennes, a déclaré l'armée syrienne mercredi 25 novembre au matin dans un communiqué.

Une explosion a également été entendue dans le gouvernorat de Qouneitra (sud), a rapporté mardi un correspondant de Sana.

Selon le média syrien Al-Watan, les systèmes de défense aérienne syriens ont repoussé certaines attaques.

Dégâts matériels mais pas de victimes

«À 23h50, dans la nuit du 24 novembre, [Israël, ndlr] a lancé des frappes aériennes depuis le plateau du Golan vers la banlieue sud de Damas. Des dégâts matériels ont été infligés», a indiqué l'armée syrienne.

Aucune victime n'a été signalée dans l’immédiat.

Lire aussi:

Le Drian assure sans plaisanter envisager une frappe nucléaire russe sur l’Europe
Louboutin prend ses distances avec Assa Traoré, assurant qu'elle n'est pas une «égérie» 
Que pensent les Français d’une éventuelle conquête par le RN d’une ou plusieurs régions?
Une personne vaccinée peut-elle être considérée comme cas contact?
Tags:
frappe aérienne, Israël, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook