Moyen-Orient
URL courte
Par
75714
S'abonner

L'explosion survenue dans la nuit du dimanche 13 au lundi 14 décembre à bord d’un pétrolier au large de l'Arabie saoudite a été provoquée par un bateau piégé, a annoncé le ministère saoudien de l’Énergie.

Après que l'armateur singapourien Hafnia a annoncé plutôt une explosion d’origine «extérieure» survenue dans la nuit du dimanche 13 au lundi 14 décembre à bord de son pétrolier dans le port de Djeddah, les autorités saoudiennes ont précisé que le navire avait été attaqué par un bateau piégé.

«Un pétrolier ancré dans le terminal de carburant de Djeddah a été attaqué par un bateau chargé d'explosifs aux premières heures de ce matin», a annoncé le porte-parole du ministère de l'Énergie, cité par la Saudi Press Agency (SPA).

Le ministère a dénoncé un «acte terroriste» qui menaçait «l'approvisionnement énergétique du monde». Il est précisé que l’attaque n’a pas fait de victime mais a «provoqué un petit incendie» à bord du navire. L'attaque n'a pas encore été revendiquée.

​La société de livraison Hafnia, propriétaire et opérateur du pétrolier BW Rhine, a annoncé dans la matinée que le navire avait été touché par une explosion de source «externe» en pleine décharge au port de Djeddah. Le feu a été éteint par l’équipage avec l’aide des pompiers côtiers et de remorqueurs.

Mercredi 9 décembre, la coalition dirigée par l'Arabie saoudite au Yémen a déclaré avoir intercepté et détruit deux bateaux chargés d'explosifs dans le sud de la mer Rouge. Elle a alors précisé que des navires télécommandés avaient été envoyés par les Houthis depuis la province yéménite d'Hodeïda.

Lire aussi:

Il braque un bar-tabac dans l'Oise puis entame une carrière de gendarme en Turquie
Lalanne risque cinq ans de prison pour son appel à l’armée visant à destituer Macron
Des centaines d’étudiants font la queue à Paris pour les distributions alimentaires – vidéo
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook