Moyen-Orient
URL courte
Par
15141
S'abonner

Téhéran compte se procurer un million de doses de vaccin contre le coronavirus en Chine, puis jusqu'à 200.000 doses à Pfizer, fait savoir le chef du Croissant-Rouge iranien, Karim Hemmati.

Sans oublier les difficultés liées aux sanctions, le responsable du Croissant-Rouge en Iran a annoncé que le pays allait se doter du vaccin produit en Chine, ainsi que de celui développé par Pfizer-BioNTech.

«Le Croissant-Rouge va acquérir un million de doses de vaccin en Chine et le reste, soit environ 20 millions de doses, sera octroyé par le ministère de la Santé», a précisé Karim Hemmati, cité par l'agence de presse ILNA.

De plus, entre 150.000 et 200.000 doses seront fournies par Pfizer, a-t-il ajouté.

Aval des États-Unis

Téhéran a obtenu l'autorisation de Washington pour acheter à l'étranger des vaccins anti-Covid, à condition que les transferts soient réalisés par des banques américaines. Ce qui présente un risque que l’administration américaine saisisse ces fonds, a déclaré le Président Hassan Rohani.

Outre son propre vaccin dont l'Iran souhaiterait terminer la production au printemps, le pays envisage de payer quelque 244 millions de dollars (près de 200 millions d'euros) pour 16,8 millions de doses de vaccins pré-achetés dans le cadre du mécanisme d'accès équitable aux vaccins de l'OMS, Covax, selon le directeur de la banque centrale, Abdolnaser Hemmati.

Lire aussi:

Il braque un bar-tabac dans l'Oise puis entame une carrière de gendarme en Turquie
Lalanne risque cinq ans de prison pour son appel à l’armée visant à destituer Macron
«Le jour de son agression, Yuriy avait un tournevis dans sa poche», selon BFM TV
Tags:
Pfizer, vaccin, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook