Moyen-Orient
URL courte
Par
0 269
S'abonner

Quelques heures après des explosions qui ont causé la mort de plus d'une vingtaine de personnes ce mercredi 30 décembre à l’aéroport d’Aden, une nouvelle déflagration a eu lieu, non loin du palais Maashiq où se trouvaient réunis des membres du nouveau gouvernement yéménite.

Une explosion s'est produite ce mercredi 30 décembre près du palais Maashiq d'Aden, où siègent les membres du nouveau gouvernement du Yémen, écrit Reuters, citant des riverains et des médias locaux.

D’après Sky News Arabia, l’explosion a été causée par la chute d’une roquette ou d’un drone.

Aucune information concernant de possibles victimes n'est disponible pour le moment.

Plus tôt dans la journée, l'aéroport international d'Aden au Yémen a été pilonné au moment de l'arrivée des membres du nouveau gouvernement. Cette attaque a fait, d’après le dernier bilan, 22 morts et plus de 50 blessés.

Après l’incident, les ministres ont été transportés au palais gouvernemental d'Aden.

Le nouveau gouvernement yéménite a été formé à la mi-décembre en conformité avec l’accord de Riyad conclu en novembre 2019 par les autorités du pays reconnues par la communauté internationale et le Conseil de transition du Sud. Le 26 décembre, les ministres ont prêté serment devant le Président de la République yéménite, Abdrabbo Mansour Hadi.

Lire aussi:

Policier tué à Avignon: de nouveaux détails sur la victime et l’opération
Femme brûlée vive près de Bordeaux: des proches et témoins évoquent leur impuissance face à la situation
Londres envoie des patrouilles près de Jersey après les menaces de Paris
Un sondage révèle quelle proportion de Français approuvent l’idée d’un pass sanitaire
Tags:
victimes, attaque, explosion, Yémen
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook