Moyen-Orient
URL courte
Par
3619213
S'abonner

«Saddam Hussein est toujours le Président constitutionnellement légitime de l’Irak», a affirmé sa fille sur Twitter, soulignant que les Irakiens suivaient «l’exemple de son courage et de son sacrifice» pour lutter contre la colonisation. Sur les réseaux sociaux, certains ont salué ces propos alors que d’autres s’en sont moqués.

À l’occasion du 14e anniversaire de la mort de l’ancien Président irakien Saddam Hussein, exécuté par pendaison le 30 décembre 2006 à Bagdad, sa fille Raghad a posté sur Twitter un message vidéo qui suscite des réactions contradictoires de la part des Irakiens sur les réseaux sociaux. En effet, face à ces affirmations comme quoi son père et ses deux frères Oudaï et Qoussaï étaient «morts en défendant leur pays les armes à la main», certains internautes ont salué «la mémoire de ces martyrs» alors que d’autres n’ont pas partagé cet avis.

Pour Raghad, «Saddam Hussein est toujours le Président constitutionnellement légitime de l’Irak». «La date de l’invasion du pays qui a conduit à son renversement le 9 avril 2003 restera un jour noir et une honte pour toute l’humanité».
«Les Irakiens suivent l’exemple de leurs symboles [son père et ses deux frères, NDLR] dans leur résistance à l’humiliation et à la tyrannie, exigeant leurs droits et leur liberté dans leur pays et une vie décente au sein de leur patrie», ajoute-t-elle, soulignant que «beaucoup d’Irakiens [étaient] morts pour atteindre ce noble objectif».

Des réactions mitigées sur le Net

Sur les réseaux sociaux, certains ont loué le courage et le sacrifice de Saddam Hussein et de ses deux fils pour défendre l’Irak. Alors que d’autres s’en sont moqués, publiant les photos de son arrestation par les forces américaines dans un trou et affirmant qu’il s’était en fait caché et qu’il n’avait pas résisté contre les envahisseurs.

Ainsi, un internaute affirme: «Saddam Hussein a vécu en héros et il est mort également en héros», priant Dieu «qu’il lui accorde paix et miséricorde au sein de son vaste paradis».

Une autre personne a réagi au qualificatif de «Président constitutionnellement légitime». En effet, elle a interpellé Raghad Saddam, affirmant: «Pourquoi? Parce qu’il y avait une constitution et des élections à cette époque-là?»

Enfin, un autre utilisateur de Twitter a posté les photos de l’arrestation de Saddam Hussein, y joignant le commentaire: «le voilà, et ils disent qu’il a résisté contre l’ennemi, vas-y sors et résiste».

Lire aussi:

Décès de patients, statistiques troublantes et pressions: faut-il s’inquiéter du vaccin de Pfizer?
«Détruire le pays pour une maladie avec une mortalité aussi faible relève du pétage de plombs» - vidéo
Ce lapsus de Marion Maréchal sur ses ambitions présidentielles – vidéo
Tags:
Saddam Hussein, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook