Moyen-Orient
URL courte
Par
1316
S'abonner

La nouvelle souche de coronavirus détectée mi-décembre au Royaume-Uni continue de se propager. Quatre autres cas ont été enregistrés en Iran, selon les propos du ministre de la Santé tenus ce 10 janvier. Le nombre total des cas confirmés dans ce pays se monte à cinq.

L'Iran a enregistré quatre nouveaux cas du variant britannique du coronavirus, a annoncé ce 10 janvier le ministre de la Santé du pays, Saeed Namaki, cité par le média Urdu Point.

«Quatre nouveaux cas ont été confirmés hier», a-t-il déclaré, cité sur le site du gouvernement.

Il s’agit d’une famille revenue d’Europe.

Au total, cinq cas confirmés ont ainsi été signalés en Iran. Le premier avait été un homme revenu du Royaume-Uni, comme l’a dit le 5 janvier le ministre de la Santé, cité par le média Tasnim News Agency.

Une forme plus contagieuse

Mi-décembre, Londres a annoncé avoir découvert une nouvelle souche du coronavirus SRAS-CoV-2. Le 19 décembre, le Conseil scientifique pour les nouvelles menaces d’infections virales respiratoires a confirmé que ce variant se propageait plus rapidement que ses prédécesseurs.

Boris Johnson a décidé d’instaurer un reconfinement à Londres et au sud-est du pays, à compter du 20 décembre, compte tenu de ces informations. Plusieurs pays dont la France ont suspendu leurs liaisons aériennes avec le Royaume-Uni.

Lire aussi:

Trois roquettes tirées depuis le Liban en direction d'Israël
Erdogan veut donner «une leçon forte et dissuasive» à Israël
Mère immolée à Mérignac: le garde des Sceaux hué au Sénat
«Ce n’est plus Paris, c’est Kingston en Jamaïque!»: les riverains de Stalingrad crient leur colère
Tags:
santé, Royaume-Uni, Covid-19, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook