Moyen-Orient
URL courte
Par
2141
S'abonner

La présidence palestinienne a annoncé ce vendredi 15 janvier qu’elle organiserait en mai les élections législatives, qui seront suivies en juillet par la présidentielle. La dernière fois que les territoires palestiniens ont désigné leur chef d'État remonte à 2005.

Selon un décret publié ce vendredi 15 janvier par les services du Président Mahmoud Abbas, l'Autorité palestinienne organisera des élections législatives le 22 mai et la présidentielle le 31 juilet.

«Le Président a chargé le comité électoral et tous les appareils d'État de lancer un processus électoral démocratique dans toutes les villes de la patrie», indique le décret, faisant référence à la Cisjordanie, à Gaza et à Jérusalem-Est.

Le Fatah, dont Mahmoud Abbas est issu, et le Hamas, qui administre la bande de Gaza, s'étaient entendus fin septembre pour organiser des élections dans les six mois.

Les deux mouvements rivaux ont relancé le processus de réconciliation après la conclusion le 13 août de l'accord de normalisation des relations entre Israël, les Émirats arabes unis et Bahreïn.

Le précédent scrutin présidentiel avait eu lieu en janvier 2005 et avait vu la victoire de Mahmoud Abbas. Les dernières législatives s'étaient tenues en janvier 2006 et avaient été remportées par le Hamas.

Lire aussi:

Navalny: le chevalier blanc des Occidentaux rattrapé par ses propos xénophobes
Les caméras du domicile de Gérard Depardieu, mis en examen pour viols, montrent une rencontre avec une jeune actrice
La Défense russe réagit aux propos du Premier ministre arménien sur les Iskander
Tags:
Palestiniens, Palestine, Autorité palestinienne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook