Moyen-Orient
URL courte
Par
0 231
S'abonner

L’Iran, qui a autorisé l’utilisation du vaccin russe contre le coronavirus Spoutnik V fin janvier, a annoncé la première livraison de 500.000 doses à Téhéran, rapporte IRNA.

Le premier lot de 500.000 doses du vaccin russe contre le Covid-19, Spoutnik V, est arrivé ce jeudi 4 février à Téhéran, a annoncé l’Agence de presse de la République islamique (IRNA).

«Un avion transportant le premier lot du vaccin russe Spoutnik V s’est posé à l’aéroport de Téhéran-Imam Khomeini», indique l’agence.

Les deuxième et troisième lots du vaccin seront expédiés à Téhéran les 18 et 28 février, a indiqué Kazem Jalali, ambassadeur d’Iran en Russie, cité par IRNA.

M.Jalali avait précédemment déclaré que Téhéran et Moscou devraient se mettre d’accord sur la coproduction de Spoutnik V ces prochains jours.

Le guide suprême iranien Ali Khamenei avait interdit en janvier l’importation de vaccins fabriqués aux États-Unis et au Royaume-Uni, notant que l’Iran pourrait obtenir des vaccins auprès d’autres pays plus dignes de confiance.

L’Iran favorable à l’achat d’un autre vaccin russe

Le 27 janvier, le porte-parole du ministère iranien de la Santé a annoncé à Sputnik que l’Iran pourrait acheter un lot du deuxième vaccin anti-Covid russe, EpiVacCorona, après l’homologation de Spoutnik V. Le 28 janvier, l’organisme chargé de contrôler les médicaments utilisés en Iran a autorisé l’utilisation de Spoutnik V dans le pays.

Selon les concepteurs de Spoutnik V, tous ses ingrédients sont hallals et le vaccin convient donc aux musulmans.

 

Lire aussi:

L'armée russe ouvre le feu pour stopper un destroyer britannique qui a violé sa frontière en mer Noire
Israël, Royaume-Uni: les vaccins inefficaces face au variant Delta?
Moscou dévoile les images du survol du HMS Defender par un avion militaire russe - vidéo
«Syndrome de l’escargot»: ces Français qui préféreraient rester confinés
Tags:
Spoutnik V, vaccin, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook