Moyen-Orient
URL courte
Par
La distribution du vaccin russe anti-Covid Spoutnik V dans le monde (129)
1142
S'abonner

La République islamique souhaite que ses entreprises participent à la production du vaccin russe anti-Covid, y compris pour l’exporter au Moyen Orient. La Russie explique pour sa part que la liste de ses partenaires ne cesse de s’allonger.

Téhéran envisage la possibilité d’une production conjointe du vaccin russe anti-Covid pour ensuite l’exporter dans les pays du Golfe, a déclaré mardi 9 février le vice-ministre iranien de la Santé et chef de l’Organisation des produits alimentaires et pharmaceutiques, Mohammad Reza Shanesaz.

«Le principal pas dans cette coopération avec la Russie: satisfaire au plus vite le besoin iranien en vaccins, puis l’exportation de ces vaccins. Plusieurs entreprises iraniennes, après avoir pris connaissance des capacités et infrastructures du fabricant russe ont confirmé être en mesure d’assurer la qualité appropriée et le niveau de la production du vaccin», a-t-il déclaré à Sputnik.

Selon lui, les entreprises iraniennes permettront d’augmenter et d’amplifier la capacité de production du vaccin russe.

«En travaillant conjointement avec les sociétés russes et compte tenu de son emplacement stratégique, l’Iran pourra satisfaire la demande aussi bien des pays du Golfe avec lesquels il entretient des relations amicales qu’avec d’autres pays orientaux. Ce sera un partenariat gagnant-gagnant», a ajouté le responsable.

De nombreux pays intéressés à produire Spoutnik V

Beaucoup de pays affichent leur intérêt concernant une coproduction du premier vaccin russe anti-Covid, Spoutnik V, confirme pour sa part Kirill Dmitriev, chef du Fonds russe d’investissements directs (RFPI).

Commentant à Sputnik la proposition iranienne, il a expliqué que le Fonds ne cessait d’élargir la liste des plateformes internationales de production du vaccin russe.

Pour rappel, début février, il évoquait la fabrication déjà en cours en Corée du Sud et en Inde, ajoutant qu’elle commencerait prochainement en Chine. Le Brésil, explique-t-il, fournit déjà des lots d’essais. En outre, Spoutnik V sera fabriqué en Turquie, en Biélorussie et au Kazakhstan.

Vaccin russe

Début février, la revue de renom Lancet a rendu publics les résultats préliminaires de la phase 3 des essais cliniques du vaccin qui confirment son efficacité élevée et son innocuité.

 

Dossier:
La distribution du vaccin russe anti-Covid Spoutnik V dans le monde (129)

Lire aussi:

Quelle forme pourrait prendre une «guerre mondiale» déclenchée par les États-Unis et la Chine?
Les vaccins à ARN messager modifient notre code génétique? La crainte des anti-vaccins passée au crible
Lassé du bâton occidental, le Liban se tourne vers la carotte de Téhéran, Moscou et Pékin
Tags:
Iran, Spoutnik V, vaccin
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook