Moyen-Orient
URL courte
Par
2418
S'abonner

La coalition militaire dirigée par l'Arabie saoudite a lancé dimanche une opération contre les rebelles houthis au Yémen avec des frappes notamment sur la capitale Sanaa, les premières depuis des mois, après des attaques attribuées à ces insurgés contre le royaume saoudien.

L'Agence de presse saoudienne (SPA) a fait état du «début d'une opération militaire avec des frappes contre les positions militaires des Houthis à Sanaa et dans d'autres provinces» du Yémen, où la coalition arabe aide militairement les forces gouvernementales depuis 2015 dans leur guerre contre les rebelles.

Les raids aériens ont provoqué d'énormes colonnes de fumée à Sanaa, selon un correspondant et un photographe de l'AFP sur place.

Les Houthis ont fait état de sept frappes aériennes sur la capitale.

Riposte aux drones tirés contre le royaume

Ces raids surviennent après l'annonce par la coalition de l'interception en Arabie saoudite de 10 drones lancés dimanche contre le royaume par les rebelles au Yémen, dans une escalade des attaques contre le territoire saoudien.

Ces tirs n'ont pas été revendiqués mais SPA a accusé les Houthis, qui ont multiplié les tirs contre le royaume saoudien ces dernières semaines et menacé ce pays de nouvelles attaques.

Selon la coalition, les drones étaient dirigés contre des cibles «civiles», a ajouté SPA sans préciser les lieux visés.

Prendre les civils pour cible en Arabie saoudite est «une ligne rouge», a souligné la coalition après les frappes aériennes menées sur Sanaa.

Lire aussi:

Le MoDem lâche LREM, l'Assemblée rejette le pass sanitaire
«Un gentil garçon»: la mère du tueur présumé du policier à Avignon s’en prend aux autorités
Covid et accident de laboratoire, ces «complotistes» qui avaient vu juste
Tribune de militaires: le chef d'état-major invite les signataires à quitter l'armée
Tags:
coalition arabe, Yémen
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook