Moyen-Orient
URL courte
Par
3639
S'abonner

L’explosion de deux mines laissées par des terroristes dans l’est du gouvernorat syrien de Hama a causé la mort de 18 personnes alors que trois autres ont été blessées, informe l’agence Sana.

Au moins 18 personnes ont été tuées et trois autres blessées ce dimanche 7 mars dans le gouvernorat de Hama, en Syrie, suite à l’explosion de deux mines survenue au moment du passage de deux bus.

D’après l’agence Sana, les faits ont eu lieu dans le quartier de Wadi al-Azeib, de la ville de Salamyeh, dans l’est du gouvernorat.

Une source de l’agence indique que certaines personnes ont été grièvement blessées et ont été transportées dans un hôpital de Salamyeh.

Plus tôt dans la journée, l’agence a fait savoir que des mines, abandonnées par les réseaux terroristes, avaient explosé dans deux voitures dans le village de Rassam al-Ahmar, dans la banlieue est de Salamyeh. Alors, Sana faisait état de nombreux morts et de 20 blessés.

Le 27 février, toujours dans le gouvernorat de Hama, la détonation d’une mine des terroristes a fait cinq morts et 13 blessés.

Lire aussi:

La Chine met-elle sur pied une invincible armada? - vidéo
Une journaliste d’Al Jazeera en direct près d’une tour à Gaza au moment où deux bombes la ciblent – vidéo
La police militaire russe arrête un convoi de blindés US dans le nord-est de la Syrie
Tags:
mine, attentat, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook