Moyen-Orient
URL courte
Par
861078
S'abonner

Le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie a annoncé que la Turquie transférait du matériel de guerre dans une localité du gouvernorat de Raqqa, une opération qui rend la Russie «extrêmement inquiète» et qui viole le mémorandum signé entre les deux pays.

La Turquie transfère du matériel de guerre dans une localité du gouvernorat syrien de Raqqa, a annoncé ce 15 mars le chef adjoint du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, le contre-amiral Alexandre Karpov.

«La Russie est extrêmement inquiète face au transfert de matériel militaire des forces armées turques et à la réalisation de travaux de fortification dans les bases d'appui près de la localité d'Aïn Issa, dans le gouvernorat de Raqqa», a-t-il indiqué.

Le Centre ajoute que «ces opérations violent le statu quo établi par le mémorandum de compréhension mutuelle et torpillent les efforts des deux parties dans la résorption du conflit syrien».

Attaques dans la zone de désescalade

Aucun tir de la part de groupes armés illégaux contrôlés par la Turquie n'a été enregistré au cours des dernières 24 heures, a poursuivi Alexandre Karpov.

Il a noté que 30 tirs avaient été toutefois relevés dans la zone de désescalade d’Idlib depuis les positions des terroristes du Front al-Nosra*, un chiffre estimé à 26 par la partie syrienne, dont 16 dans le gouvernorat d’Idlib, 11 dans celui de Lattaquié, deux dans celui d’Alep et un dans celui de Hama.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

Incendie criminel dans une école maternelle à Lille, les pompiers visés par des mortiers d’artifice – images
Des chasseurs américains escortent deux Tu-142 russes au-dessus du Pacifique
«Colère», «dégoût», «honte»: pourquoi tant de haine envers Emmanuel Macron?
Tags:
zone de désescalade, Syrie, Turquie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook