Moyen-Orient
URL courte
Par
79110
S'abonner

Une statue du Premier ministre israélien, le représentant peu à son avantage, a été brièvement installée à Tel-Aviv avant d’être retirée par les autorités. Bien que son auteur et ses motivations demeurent inconnus, il pourrait s’agir du travail d’un artiste qui a déjà fait des installations du même genre.

Dans la matinée du mercredi 17 mars, quelques habitants de Tel-Aviv ont pu apercevoir une statue représentant leur Premier ministre nu et accroupi dans un coin, vraisemblablement en train d’uriner. Selon le Jerusalem Post, qui a relayé en premier l’information, l’œuvre a été illégalement installée sur la place Habima et a de fait été rapidement enlevée par la municipalité.

À côté de la statue de Benyamin Netanyahou se trouvait une table avec des snacks et autres friandises. Les policiers ont interrogé quelques passants dans l’espoir de retrouver l’artiste responsable, dont les motivations restent inconnues.

Le média i24News, qui y voit un acte de protestation à une semaine des élections législatives, rappelle qu’un climat de tensions politiques et sociales touche le pays depuis le mois de juin, alors que des manifestants se rassemblent chaque semaine à Jérusalem devant la résidence du Premier ministre pour dénoncer sa gestion de la pandémie et réclamer sa démission.

Œuvres à l’effigie de Netanyahou

En juillet dernier, toujours à Tel-Aviv, une autre représentation du chef du gouvernement trônant à une table de banquet rappelant la «Cène» dans la religion chrétienne était apparue. Une effigie de M.Netanyahou y mangeait un gâteau en forme de drapeau israélien. Elle avait été créée et dressée par l’artiste Itai Zlait, lequel voulait représenter «le dernier repas de la démocratie en Israël».

Ce dernier avait installé une statue dorée de quatre mètres de Benyamin Netanyahou en décembre 2016 devant l’hôtel de ville de Tel-Aviv. Il avait alors déclaré au Jerusalem Post qu’il espérait que cet acte à la fois artistique et politique provoque un débat public, notamment sur la liberté d’expression. La statue a été renversée par des manifestants le jour même.

C’est encore ce même artiste qui avait placé le 4 décembre 2020 à Jérusalem une statue en bronze de six tonnes à l’effigie d’un manifestant anti-Netanyahou à genoux portant le drapeau israélien, rappelle le quotidien. M.Zlait s’était inspiré d’un cliché montrant ce manifestant ciblé par un canon à eau de la police lors d’une protestation quelques mois plus tôt. La statue avait été retirée et son auteur arrêté, avant d’être libéré quelques heures plus tard.

Lire aussi:

L'ancien ministre Éric Raoult est mort
Expulsion de diplomates, interdiction d'entrée: Moscou riposte aux sanctions US
Repas haut de gamme: une sénatrice surprise par Mediapart à la sortie d’un déjeuner dans un hôtel
Tags:
artistes, Israël, Tel Aviv, oeuvre d'art, statue, Benjamin Netanyahou
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook