Moyen-Orient
URL courte
Par
2305
S'abonner

Le demi-frère du roi Abdallah II et ancien prince héritier Hamza, ainsi que d'autres personnes, a été arrêté en Jordanie lors d'une opération de sécurité.

Les forces de sécurité jordaniennes ont arrêté un membre de la famille royale, un ancien conseiller du roi Abdallah II et d'autres personnes pour des raisons «liées à la sécurité», a annoncé ce samedi 3 avril l'agence de presse officielle Petra.

Des personnes proches de la situation ont indiqué que ces arrestations étaient liées à un complot pour déstabiliser le royaume.

Deux sources ont précisé à Reuters que les forces de sécurité étaient arrivées au domicile du demi-frère du roi Abdallah II et ancien prince héritier Hamza et avaient ouvert une enquête.

L'armée jordanienne a pour sa part démenti les informations sur l'arrestation du prince, tout en notant qu'il avait été appelé à arrêter toute activité qui puisse nuire la sécurité du royaume.

L'armée dément l'arrestation de l'ex-prince héritier

«Le président des chefs d'état-major interarmées, le général de division Yusef Ahmed al-Hunaiti, a confirmé aujourd'hui le caractère inexact des allégations publiées au sujet de l'arrestation du prince Hamza, mais a déclaré que ce dernier avait été invité à cesser les activités capables de nuire à la sécurité et à la stabilité de la Jordanie», a indiqué l'armée dans son communiqué.

Auparavant, le Washington Post avait rapporté que les autorités jordaniennes détenaient le prince Hamza et avaient arrêté près de 20 autres personnes en raison d'une «menace à la stabilité du pays», selon des responsables.

Le roi Abdallah II avait démis le prince Hamza de sa qualité d'héritier du trône en 2004 afin de consolider son pouvoir.

Lire aussi:

Une rencontre entre Parly et son homologue britannique aurait été annulée sur fond de crise des sous-marins
Un homme frappé au sol par un policier lors d'une intervention en Seine-Saint-Denis, ouverture d'une enquête - vidéo
Un avion militaire s'écrase dans une zone résidentielle au Texas - images
La lettre envoyée par Darmanin à la maison d’édition Nawa
Tags:
Jordanie, roi Abdallah II, complot, arrestation
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook