Moyen-Orient
URL courte
Par
44012
S'abonner

Le service de presse de Tsahal a constaté qu’une roquette avait été lancée depuis la bande de Gaza en direction d’Israël, ce alors que les tensions à la frontière israélo-palestinienne peinent à s’apaiser.

La tension persiste dans la zone frontalière entre Israël et la bande de Gaza, peu après le tir de roquettes qui a fait réagir l’État hébreu qui a ouvert le feu. En outre, les tirs de roquettes ne se sont pas arrêtés et ont finalement atteint un total de 36.

«Il y a un moment, une roquette a été tirée depuis la bande de Gaza», a indiqué le service de presse de Tsahal ce dimanche 25 avril.

Dans la nuit de vendredi à samedi, un char israélien a ciblé un poste militaire du Hamas en réponse à plusieurs roquettes tirées depuis l'enclave palestinienne. Les tirs de projectiles se sont enchaînés par la suite pour atteindre un total de 36 roquettes. Six d’entre elles ont été interceptées par le système de défense antimissile Dôme de fer.

Depuis lors, les tirs vers le territoire israélien depuis l’enclave palestinienne se sont poursuivis. Plus tard, l'armée de l'air israélienne a lancé une autre attaque contre des cibles du Hamas dans la bande de Gaza.

Ces pilonnages surviennent au moment où Jérusalem vit des nuits d’affrontements entre jeunes arabes et juifs.

Lire aussi:

Plus de 100 caddies abandonnés: les clients «livrés à eux-mêmes», le 1er mai tourne au fiasco – images
Pour faire adopter le pass sanitaire, «le gouvernement mène une guerre d’usure aux Français»
«Il me faut beaucoup plus que ça»: cet ancien ministre «n’arrive pas à vivre» avec près de 4.000 euros de retraite
Tags:
roquettes, Bande de Gaza, Israël
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook